Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 21/12/2016
Autres comptes : Angel Argawaen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Kobayashi
Doctor
Mer 21 Déc - 23:21
Alfredo O’dril
SEXE • Masculin.
ÂGE • 25 ans.
RACE• Cumael.
ORIENTATION SEXUELLE • Privé ~
____________________________
PERSONNAGE SUR LE VAVA • Fan-Art
CODE DE VALIDATION • Validé ~
____________________________
PRÉNOM • Patate moustachue
SEXE • Wikipédia.
ÂGE • 20 printemps /o/

PRÉSENCE •  6.9 (note sur 7 jours)

DOUBLE-COMPTE • Angel Argawaen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil.
COMMENTAIRES OU AUTRES • Et de quatre, je repeuple le monde !

COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • CTB ( Contrat à Taux Bas )

physique de votre personnage en dix lignes minimum

Physiquement je suis une personne qui ne laisse en général pas indifférent. Je ne passe pas inaperçus il faut dire, que ce soit de par mes cheveux qui sont très long et de couleur noir/bleu, partiellement tressé et rasé d’un côté ( oui ça donne quelque chose d’assez complexe en soit mes cheveux )  par mon visage d'ange que je dois à ma race même si je l’ai marqué d’un pan, mes 1m78 que j'arbore fièrement ou par mes crocs, j'ai bien dis crocs oui, qui refroidit en général les petites racailles. J'aime beaucoup les vestes longues et les fins tissues, même si les chemises me vont beaucoup mieux. Je porte le rouge, noir et blanc comme une seconde peau. Je ne possède pas de tatouage, pas encore non, mon look est déjà assez contrasté pour mon travail. Mais passons. Ma main droite est continuellement ganté avec du cuir, rien de bien particularité et la paume en est assez amoché, ce résumant par une cicatrice.

Mais bon, résumons. Je suis un homme grand, visage d'ange, de grands yeux bruns, j'ai de nombreux crocs et des cheveux pas communs. Ainsi qu’un magnifique goût vestimentaire.  Ha oui je sais ce que vous vous dites, je ne ressemble pas vraiment à un Cumael n'est ce pas ? Vous pouvez mettre ça sur le compte de mon pouvoir.
psychologie de votre personnage en dix lignes minimum

Je suis quelqu'un de très calme et posé. Les gens me font en général très vite confiance. Il faut dire que je sais toujours quoi dire et que j'arrive souvent à mes fins. Pas que je sois manipulateurs, loin de là non... J'arrive souvent à mes fins c'est tout. Bon je disais donc que j'étais un jeune homme très calme, ce qui n'a pas toujours été le cas. En effet, j'ai été une personne assez froide et violente au début de ma vie, j'en avais l'âme toute tâché et j'ai fait de nombreuses choses dont je ne suis vraiment pas très fier. Mais passons à ce que je suis maintenant, voulez-vous ? Je suis donc un ami très investi et assez protecteur avec ceux qui font partie de ce que j’appelle ma petite famille, d’ailleurs bien que je sois une personne posé, n’essayer jamais de toucher l’un deux, cela pourrait être votre dernière actes sur cette terre. Ma petite famille, j’y tiens le rôle de grand frère dans le quelle je suis pleinement plongé ! Je suis également très à l’écoute des autres et je ne juge que rarement les gens, pour ne pas dire jamais. J’aime le sucre et les vêtements de bon goût, je ne suis pas du tout un homme à chat, ni à chien d’ailleurs, je préfère la présence humain. D’ailleurs je n’aime pas rester seul. En fait, je suis un homme assez simple !

Résumons, je suis donc un garçon calme à qui on se confie volontiers et même si j'ai une peur bleu de mon passé et que j'évite généralement les mentanels et les nightëels, je reste un garçon qui arrive très souvent à ces fins. Nota bene : Je ne supporte pas qu’on me touche la main, mais je suis très câlin sinon.  
l'histoire de votre personnage en vingt lignes minimum.

Mon passé, ma bête noir, ma grande peur. J’aimerais parfois l’oublié.

Je suis venu au monde sans n’avoir jamais connu mes parents, où tout du moins c’est ce qu’on m’a dit, après tout je n’en ai aucun souvenir. Mon pouvoir c’est déclarer très tôt et une fois cela fait j’ai été transférer vers un centre plus spécialisé pour «  la sécurité d’autrui ».  Je n’avais en effet pas pu le cacher très longtemps, d’après les archives j’avais rendu à l’état de ruine une bonne partie de mon ancienne demeure avant qu’ils ne s’en rendent compte. J’avais fait tant de mal. Et tout ça partait d’une chose tellement simple que s’en était presque d’idiot : Ma main droite. Cette foutu main droite. Tout ce que je pouvais toucher avec finissait pas être anéantis. J’aurais voulu qu’ils me l’a coupent, ils l’avaient d’ailleurs envisagé quand j’ai accidentellement réduit à l’état de bambin trois de leurs agents, jusqu’à ce qu’il comprenne que je pouvais leurs être utile. J’allais devenir une arme pour eux. La nature de mon pouvoir resta assez floue au début, mais dans les grandes lignes il semblerait que je puisse accélérer ou diminuer l’emprise du temps sur tout ce que je touche. Je me suis donc avéré très pratique et une fois bien dressé j’étais devenu une arme très puissante, capable de détruire tout et n’importe qui.

J’ai passé 17 ans à travailler pour eux. J’ai passé 17 ans sans que personne ne me touche jamais directement, même si mon pouvoir était réduit à ma main droite, dans un souci de précaution, les seules choses rentrant en contact avec mon corps était matériel et avaient pour but de me rendre plus docile uniquement. Les jours se ressemblaient tous, les nuits étaient toutes les mêmes. Ma vie passa à une vitesse incroyable et pourtant chaque instant me semblait durée le temps d’une vie entière. Chaque mission était de la même nature, trouvé la cible avec les agents, la touché, l’anéantir de la surface du monde. Je n’avais aucun sentiment pour ces choses-là. J’étais dressé pour ça. Pourtant…

Ce fameux jour.

J’avais reçus mes ordres le matin même. Ils étaient venus me chercher, me donnant un dossier avec précaution et je suis rentré dans leurs voitures  sans posé la moindre question, à quoi bon après tout ? J’ai ouvert le dossier et ma mission débuta officiellement. Je devais détruire quelqu’un qui interférait dans les affaires de mes patrons. Il s’appelait Lawrence Amandil, 1m80 grand, brun, un Armadiel souvent accompagné. Il avait apparemment empêché plusieurs transactions en convertissant les exploitants ? C’était curieux certes mais… Toute ces informations m’importaient peu, je n’avais qu’à le touché et ce serait régler. La voiture s’arrêta dans les bas quartiers et les agents me firent descendre. Le plan était simple, le trouvé, l’attaqué et dans la confusion du moment je le toucherais. Simple… Tout ne se passa pourtant pas comme prévus. Les agents avaient été neutralisés à une vitesse peu commune. Cet homme, c’était la première fois que je voyais un homme pareil. Le bruit était insupportable, ça criait il y avait des coups de feu dans tous les sens. La pluie me virait le visage et j’en avais plus que marre. J’allais en finir, j’allais arrêter ce mec, j’allais effacer toute trace de son passage sur cette Terre ! Au moment même où j’allais poser ma main sur son visage, j’ai entendu un coup de feu beaucoup trop près de moi.

Ma main. J’avais toujours été une arme pour eux. Ma main, elle était précieuse à leurs yeux. Ma main, c’était la seule chose qui me rendait utile dans ce monde. Le coup de feu venait  pourtant de la traversé effaçant ma vie au passage. La douleur ne m’atteints même pas. Je me suis simplement laissé tomber à genou. Ma main. Tout se passa comme au ralentit, je pouvais voir les agents tombé les uns après les autres, ce Lawrence qui me paraissait bien jeune maintenant que je prenais le temps de le regarder, les douilles de balles qui longeaient le sol et puis le sang. Quelque chose d’étrange ce passa ensuite. J’ai sentie quelques chose de chaud se posé sur mon épaule. C’était la mort ? Venait-elle enfin me cherchait ? Tout était enfin fini ? Mais non. C’était lui. Il me regarda dans les yeux, il me parlait, mais je ne l’entendais pas. Je tenais mon bras comme par peur qu’il disparaisse, lui aussi. Il posa sa main sur la mienne. Non !

Pourquoi je disais non ? Ma mission était de le détruire, pourtant, dans cet enfer il est le seul à être venu près de moi. Le premier à me toucher sans me craindre. Non il ne devait pas me toucher ! Il allait disparaitre ! J’allais le tuer ! Mais il ne se passa rien, et j’ai enfin entendu sa voix. Elle était chaude, tendre et si calme. Je tremblais, pourquoi ? « Ne t’en fais pas on va arranger ta main, je vais te sortir de là. » Je pleurais, pour la première foi je n’étais plus juste une arme sans émotion. On me touchait. On me releva. Je n’aurais pas su vous dire ce qu’il s’est passé par la suite. Je n’en savais rien moi-même.

J’ai passé plusieurs jours sans prononcer un seul mot, après ça. Je restais assis à fixer le sol, j’essayais de comprendre. Lawrence m’avait hébergé et m’avait aidé à trouver une vie plus calme et plus stable. Je m’en voulais énormément de ce qu’il c’était passer. De plus son père ne semblait pas beaucoup aimer ma présence sous son toit, ce qui fait qu’on a très vite du trouver une autre solution. Et puis, il y avait cette blessure à son visage. Je savais que c’était eux qui l’avaient blessé et j’en étais tout aussi coupable. Pourtant Lawrence ne me traitait jamais comme une mauvaise personne, il ne semblait pas comprendre que j’avais eu pour but de le détruire, ou s’en fichait-il ? Il avait pansé ma main, mais ça n’avait pas été très utile car à peine une heure après la peau c’était reformer, laissant une cicatrice béante à la place du trou. Puis petit à petit j’ai repris confiance, je répondais quand il me parlait, je lui souriais même parfois. Il passa des jours comme ça à rester assis en face de moi pour me parler, m’expliqué comment était le monde et pour me poser des questions. Au final j’ai fini par tout lui raconté, comment j’avais mené mon enfance, comment j’avais été dressé et éduquer, comment j’étais devenu une arme, le nombre de gens que j’avais tué et même le fait qu’il était ma cible. Pourquoi ? Aller savoir, j’avais peur au début de tout lui dire, je ne voulais pas le mettre en danger, ces hommes pouvaient me retrouvé après tout ! Mais… Il m’avait prouvé qu’il était bien plus coriace qu’il n’y parait et petit à petit j’ai appris à lui donner ma confiance la plus total.

Lawrence et moi sommes devenus très bon ami, même plus qu’ami. Il me tira vers le monde de la médecine, il m’apprit à contrôler mon pouvoir, gantant ma main pour éviter tout accident fatal. Il avait confiance en moi et j’avais confiance en lui. Les années sont passées et pour la première fois j’en avais savouré chaque instant. J’étais devenu médecin dans un hôpital prestigieux, je me suis spécialisé dans les maladies incurables et dégénérescentes, je peux en effet les retarder à volonté ou les réduire à un stade plus soignable ce qui est quand même pratique vous l’avouerez. J’avais acheté une maison dans le plus beau quartier de la ville. J’étais devenu grand frère en quelques sortes. Ma vie avait basculé si soudainement que maintenant encore j’ai du mal à réaliser que j’ai pu tuer des centaines de personnes auparavant.  Je ne voulais pas y penser, mais quand ça me revenait je n’étais plus seul.

J'ai eu plusieurs petits problèmes avec le conseil suite à mes anciennes activités, petit problème qui ne se sont pas avéré si grave grâce à l'aide précieuse de Lawrence.

Voilà je pense que vous savez tout à présent. Je vous remercie de m’avoir écouté.
CODAGE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
William O'Cahan
The nightmare
avatar
Messages : 179
Date d'inscription : 19/08/2015
Age : 20
Localisation : DANS TON...Dans un parc avec "son vélo"
Autres comptes : Conrad COOPER, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
The nightmare
Jeu 22 Déc - 0:28
[center]

• Bravo tu es validé(e) ! •



Alfredo O'DRIL


Coucou !

J'ai lu ta fiche complètement !
Donc dans le physique qui est bien, tu as apporté la petite modification que je t'avais demandé, donc c'est OK.

Le caractère est ok ! Vaut mieux pas le fâcher le bichon xD.

Puis l'histoire j'aime bien l'idée et là aussi tu as apporté la petite information que je t'ai demandé donc tout est nickel.

Je te souhaite un bon séjour parmi nous et amuse toi bien !

N'oublie pas les recensements qui sont juste ici => http://exp-darwin.forumgratuit.fr/f24-grand-registre

Pis la demande de rp si tu veux un ami de rp ! Puis ta demande de logement aussi pour ne pas vivre dans la rue !=> http://exp-darwin.forumgratuit.fr/f27-les-demandes

(c) code de Mîm

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en Red
Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Alfredo Martinez
» Iniesta vs Chelsea (souvenirs)
» LE ZOZOLIER ,MUSICIEN ,PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE , PATERNITE RESPOSABLE !
» Dragaz Dril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de rp :: Recensement des habitants :: Présentations validées-
Sauter vers: