Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

It is time to learn to swim ◄► PV Johnny

 :: Capitale :: Centre ville :: Batiment Family Undead Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Dim 10 Juil - 1:57


Id make you look, Id make you lie.
Id take the coldness from your eyes.


J’étais maintenant et officiellement dans le gang, après cette entrevue avec Bobby avant que je rencontre Johnny, nous avions beaucoup parler je savais les choses importantes, les choses à faire et ne pas faire, les règles même si je me doute bien que Johnny va en énoncer d’autres, le gang ennemi, il fallait vraiment faire attention à celui-ci, j’étais vraiment impatient de pouvoir bosser et gagner de la tune. J’en avais vraiment besoin maintenant, les factures ne se payent pas toutes seules malheureusement. Bobby m’avait dit de le suivre, car il était temps, j’allais donc le suivre comme un gentil jeune homme que j’étais.

Il faisait super beau en plus donc partir à pied, c’était vraiment cool, mais je dois avouer que la chaleur ce n’était pas trop mon dada, j’étais entrain de fondre, mais genre littéralement, j’espérai vraiment qu’on allait être dans un endroit bien frais, je ne voulais pas fondre et arrivé en liquide vers Johnny, ça serait pas super super. J’étais quasiment sûr. Nous sommes arrivés devant un grand bâtiment, vraiment badass. On dirait vous savez les grands bâtiments bien carré, riche et tout. Un bâtiment impressionnant, mais quand on sait ce qui se trame dedans on se dit que c’est facile de mentir à tout le monde sans que personne ne sache vraiment ce qui se trame en ces lieux.

Bobby me faisait de grands signes pour que je le suive, je suis donc rentré dans ce bâtiment, il y avait une dame à l’accueil qui nous disait bonjour et qui répondait par la suite au téléphone, je crois quelques personnes en costard et cravate, puis après Bobby m’a fait un clin d’œil j’ai donc compris et j’ai souris par la même occasion. Nous sommes rentrés dans l’ascenseur et j’ai regardé l’étage où nous allions, c’était celui du toit, je me demandais bien ce que nous allions faire là-bas, mais bon il fallait que j’attende, c’était forcément ça, obligé d’attendre calmement, aucun de nous deux parlaient, mais cela ne semblait pas dérangé, donc j’ai laissé ce blanc pendant que nous montions, une fois arrivé j’ai regardé autour de moi et ce que je voyais…Était juste limite magique.

IL Y AVAIT UNE PISCINE !

Bien que je ne sache pas nager, c’était super impressionnant une piscine dans les environs sur le toit, par cette chaleur cela ne m’étonna guère de les voir ici, Bobby me fit une nouvelle fois signe pour que je le suive, nous sommes arrivés devant une jeune femme et Bobby la présenta comme étant «Johnny», c'était donc une fille, ce n'était pas si choquant que ça et je trouvai ça plutôt cool. Il me présenta aussi, même si d'un côté je me doutai bien qu'elle me connaissait, mais bon...Autant faire dans les bonnes manières !

«Bonjour. Enchanté de vous rencontrer. Je suis Conrad COOPER.»

Oui, oui je savais être polie quand je le voulais, elle allait peut-être trouver ça de trop ou trouver ça cool qu'importe j'aimais bien être polie au début, montrer quand même que j'avais un minimum de savoir vivre, ce qui n'est pas le cas de tout le monde, il fallait vraiment que je fasse bonne impression de toute façon, j'allais vendre de la drogue et vous inquiétez pas que pour ça je suis le meilleur.
Je l'ai fixé en attente d'une réponse, derrière moi j'entendais des rires, des cris, mais aussi des "PLOUF", c'était marrant, ils s'amusaient tous comme des fous.




▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johnny
Still alive after all
Messages : 10
Date d'inscription : 24/06/2016
Still alive after all
Ven 29 Juil - 22:57
  • CONRAD
  • JOHNNY
All you had to do...
Johnny venait de terminer un appel et de régler quelques détails avec l'un des membres du gang. Elle s'était adossée au bord du toit, ses lunettes de soleil sur le nez et s'était mise à regarder l'ensemble de son gang qui prenait du bon temps. Elle se mit ensuite à fixer le ciel bleu sans nuages en se disant qu'au final, il faisait sacrément chaud. Finalement, son attention fut attirée par la voix de Bobby, qui fit les présentations entre elle et le nouveau qu'elle attendait depuis un moment déjà. Celui-ci prit la peine de se présenter plus poliment et Johnny retira ses lunettes alors qu'il parlait. Lorsqu'il termina sa phrase, elle lui fit une petite tape sur le bras.

- Bienvenue dans la famille, Mortem. Suis-moi.

Elle le conduisit jusqu'à l'intérieur, les gens se poussant un peu sur son passage. Plusieurs se mirent à suivre le trio et Johnny le fit monter sur une partie surélevée du patio, là où se trouvait un sofa et Paprika, accompagnée d'un arsenal bien précis. Bobby resta en bas de l'étage, mais restait assez près pour pouvoir parler. Paprika se leva à l'arrivée de Conrad et se présenta comme étant la Queen du gang et précisa que ça ne voulait en aucun cas dire qu'elle était en couple avec Johnny. Celle-ci prit place sur un tabouret qu'elle plaça en face de l'endroit où elle poussa Conrad à s'asseoir avec son pied, c'est-à-dire, sur le sofa à côté de Paprika.

- Alors, petit, tu vas te faire tatouer. Essaie de faire ton bonhomme et de pas pleurer comme une gamine devant tout le monde. C'est toi qui choisis l'emplacement.
- Ça ressemblera à ceci.

Paprika pointa le tatouage de Family Undead sur son bras pour lui donner l'exemple. Puis elle s'empara de quelques objets... visiblement, c'était elle qui allait s'occuper du tatouage.
Commentaire

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Sam 30 Juil - 1:24


Id make you look, Id make you lie.
Id take the coldness from your eyes.


Tout se passa très vite. Sans vraiment comprendre je me retrouvais avec un surnom, un pseudo si nous pouvons dire et après une remarque comme quoi je ne dois pas pleurer et une proposition de tatouage. Ok, alors là j’y avais pas pensé du tout au tatouage, j’ai regardé la fille se disant « Queen » puis Johnny. Ok. Alors là problème je devais vite me tâter voir où il y avait des bandages ou non. Ok torse non utilisable, cou aussi, bras droit laisse tomber, bras gauche impossible à l’avant-bras, mais l’épaule tout est ok. J’ai de nouveau regardé tout le monde et j’ai fixé la Queen. J’ai juste enlevé ma veste comme ça et je l’ai déposé à côté de moi étant donné que ma chemise était déjà un peu relevé on voyait déjà les fameux bandages. C’était assez compliqué de se montrer ainsi je dois avouer, mais bon que voulez-vous c’était mon choix d’être ainsi. Puis de toute façon, ils pourront me juger je n’y portait aucune attention. Je suis comme ça, quand ça concerne mes bandages je m’en fous de tout.

« Ok, par contre désolé d’avance pour la vision que vous allez avoir. »

Ouais on s’excuse quand même de devoir se montrer avec tous ces bandages ce n’est pas agréable à regarder n’est-ce pas ? J’ai déboutonné ma chemise, je commençais déjà à voir mes bandages bouh, c’est la première fois que je fais ça devant des personnes d’habitude il n’y a que moi qui me voit ainsi et personne d’autres. Je pense que je devrai faire en sorte qu’ils gardent le secret, car je sais qu’on peut en voir pas mal, mais la quantité de bandages est assez secret. Keep a secret huhu.
Une fois ceci fait j’ai mis la chemise juste à côté, bon j’aurai peut-être dû mettre un t-shirt, ça aurait été moins chiant a enlevé.

« Voilà, vas-y fait toi plaise. Ça sera…bah ici le seul endroit libre. »

J’ai tapé mon épaule gauche en lui souriant. Il est vrai que pour le coup c’était le seul endroit libre. J’espère juste qu’ils n’allaient pas poser de questions après je me doute qu’ils savent déjà des choses à mon sujet la petite enquête de routine, mais bon voilà si jamais les autres ne sont pas au courant je ne tiens pas à faire courir sur tous les toits que le premier truc qu’il faut me donner ce sont des bandages.





▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johnny
Still alive after all
Messages : 10
Date d'inscription : 24/06/2016
Still alive after all
Dim 21 Aoû - 16:08
  • CONRAD
  • JOHNNY
All you had to do...
Paprika dû changer de place avec le nouveau membres du gang pour pouvoir placer son tatouage sur la gauche. Johnny les regarda faire en louchant quelque peut sur les bandages du dernier. Hmmm. Elle ne put s'empêcher d'esquisser un petit rictus en échappant un ricanement très bref. Au fond, elle se disait qu'il devait être couvert de cicatrices et que c'était bien parce qu'il savait ce que c'était, mais elle préféra justifier sa réaction par autre chose :

- Si je devais mettre des bandages, ça y est, je serais prête pour Halloween et ça serait moi la momie.

Bobby grimpa sur la scène à ce moment alors que Paprika fixait la leader du coin de l’œil tout en faisant la base du tatouage. À elle, il était quasi impossible de lui cacher quoi que ce soit, que ce soit à cause de son pouvoir de lire dans les pensées (chose qui lui était interdite en sa présence, mais dont elle la soupçonnait de le faire tout de même comme en ce moment) ou non. Alors Johnny préféra immédiatement penser à autre chose et changea de position sur son banc alors que Bobby se plaçait à côté d'elle en croisant les bras nonchalamment.

- Après ton tatouage de toute façon, tu auras encore plus de bandages, mais cette fois ils seront transparents...

Dit Paprika alors qu'elle se concentrait sur son travail d'artiste. De son côté, Johnny tentait de l'ignorer en regardant dans la direction contraire, mais Bobby avait l'air stress. Au final, elle soupira et posa son regard sur le colosse, qui cessa soudainement de gesticuler et la fixa un moment avant de se décider à parler.

- Hum... Pompon fait dire que... Bah, Tiger lui a donné à peine la moitié de ce qu'il lui devait et...
- Ugh. Plus tard, Jérémy. Relaxe.

Bobby soupira et se gratta la tête. Il était visiblement difficile pour lui de rester tranquille sans travailler. Il porta son regard sur Mortem en même temps que Johnny et décida de briser la glace à nouveau.

- Alors petit, ils cachent quoi ces bandages ?
I'M BACK BITCHES

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Dim 21 Aoû - 17:24


Id make you look, Id make you lie.
Id take the coldness from your eyes.


Je regardai Paprika pendant un instant, peut-être était-ce dérangeant pour elle de devoir changer de place, alors qu’elle aurait pu garder son popotin à sa place initiale, mais bon ce n’était pas de ma faute si j’avais ces bandages... Enfin en partie pas de ma faute.

La petite blague de Johnny me fait un petit sourire, si nous devions faire un concours de momie, je pouvais faire en sorte d’avoir plus de blessure, mais ça n’aurait pas été au top donc je la laisserai gagner volontiers. En tout cas c’était amusant de se faire tatouer, car pour le moment je ne ressentais qu’un léger picotement, mais après je suis habituer à la douleur, alors du coup je ressens moins les choses, bon on me plante un couteau dans le bras forcément j’aurai mal, mais là c’était juste une aiguille donc pas grand-chose à ressentir.

« Des bandages transparents, c’est fort intéressant. »

Je me suis mis à écouter Johnny et Bobby qui semblaient discuter de quelque chose de bien plus sérieux que de tatouage ou de bandages pourries, mais la question que je voulais à tout prix éviter arriva. Ce Bobby était vraiment curieux, mais bon que voulez-vous c’était ainsi, je ne vais pas mentir, mais je ne vais pas entièrement lui dire d’où ça provient. Du coup j’ai regardé quelques secondes Johnny, je savais qu’elle savait par rapport à mes bandages, mais Bobby était-lui au courant ? Je ne sais pas, il n’aurait pas posé la question, ne pouvant pas hausser les épaules, j’ai juste soupiré et pris la parole.

« Des petits accidents. C’la routine à force de me côtoyer tu vas t’y faire. »

Ce n’était peut-être pas la réponse la plus jouissive on va dire, mais c’était une réponse comme une autre. C’était à mon tour de poser des questions. Je voulais savoir tout ce qu’il fallait savoir pour faire de bonnes commandes ici, car avant voilà je vendais comme ça, mais maintenant j’ai un vrai patron quoi. Les commandes et tout je dois savoir comment ça se passe.

« J’aurai quelques questions moi aussi. J’aimerai savoir comment fonctionne les commandes, les livraisons et compagnie. Genre si faut se faufiler en mode ninja dans un bâtiment surveillé pour filer la dose de cocaïne au PDG ou des trucs comme ça. »

J’ai regardé un instant ce que faisait Paprika, je voyais que ça prenait forme c’était une bonne chose, j’ai simplement sourit puis après j’ai regardé de nouveau les deux personnes en face de moi.

« Je voulais savoir aussi, quand est-ce qu’on doit rapporter l’argent, si les dealers ont un secteur donné, des clients réguliers ou si ça change de temps en temps. J’espère que ça ne dérange pas, mais j’aimerai vraiment être au point pour pas faire d’connerie. »


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Johnny
Still alive after all
Messages : 10
Date d'inscription : 24/06/2016
Still alive after all
Dim 21 Aoû - 20:27
  • CONRAD
  • JOHNNY
All you had to do...
Johnny changea à nouveau de position sur son banc en utilisant Bobby comme dossier, faisant en sorte que celui-ci ne puisse pas partir, ni même bouger de là pour éviter qu'elle ne perde l'équilibre. Cet acte arracha un soupire au colosse, ce qui amusa Johnny, mais elle ne le montra pas, préférant plutôt se concentrer sur les questions de son nouveau petit frère.

- Tu fais comme d'habitude. C'est juste qu'ici, tu dois pouvoir nous prouver que tu es le meilleur. On n'accepte que ceux qui ont un certain talent dans leur domaine. Si tu veux grimper les échelons, tu dois surpasser les autres. Mais oui, très souvent maintenant tu vas devoir te faufiler et faire le ninja. Soit discret, le silence des policier coûte cher.

Il y eut un court moment de silence qui fut "interrompu" par Paprika qui cessa de tatouer le jeune homme, tout simplement parce qu,elle avait terminé. Il ne lui restait plus que le nettoyage. C'était une bonne idée que d'investir dans les nouvelles technologies, les tatouages se faisaient infiniment plus rapidement. C'est donc satisfaite que Johnny continua à répondre aux questions de son nouveau protégé.

- Alors. Tu auras ton propre secteur et les autres dealers qui travaillent à leur compte seront obligés de t'écouter. Ça sera ton territoire et si ils veulent vendre là, ils vont devoir te payer. Ensuite oui, tu vas avoir des clients réguliers, mais tu vas souvent voir de nouvelles têtes et tu auras plus de responsabilités. Par contre, tu auras du meilleur stock et tu rapporteras plus d'argent pour toi et pour le gang. Tu rapportes cet argent le plus tôt possible, mais tu as un maximum de deux semaines. Attention, ce sont de gros montants. Si tu les perd ou les dépense, tu vas en entendre parler. Et non, ça dérange pas, poses tes questions tant que tu peux.

Elle croisa les jambes en se grattant un peu la joue près de l'une de ses cicatrices.

- Une dernière chose. Tu ne peux pas quitter le gang. J'espère que tu nous a pas rejoins sur un coup de tête.

Paprika termina de placer le bandage transparent dont elle parlait en précisant qu'il était résistant à l'eau. Ce qui était une tentative de rendre l'atmosphère moins lourde après une telle révélation se transforma très vite en idée pour Johnny, surtout lorsqu,elle remarqua que Bobby avait l'air d'avoir chaud à cause de la proximité. Elle se releva donc, ajusta son maillot, poussa le banc pour à peu près le ranger et força le jeune homme aux bandages à se relever. Sur ce, elle le traîna dehors.

- Tu sais, on a une tradition à chaque fête qui se déroule ici, on laisse les nouveaux tenter de nous impressionner avec leur plus beau plongeon.

Ils arrivèrent à quelques mètres de la piscine.

- Alors aujourd'hui, c'est à toi de le faire.
Commentaire

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Lun 22 Aoû - 13:34


Id make you look, Id make you lie.
Id take the coldness from your eyes.


J’écoutais attentivement tout ce qu’elle me disait, tout ce qu’elle racontait avait son importance dans ce que j’allais faire maintenant. J’étais un dealer et je devais être un dealer de qualité, le meilleur celui qui ramène de la tune qui ne se fait pas fracasser par les autres dealers. C’est sûr j’allais tout faire pour ne pas qu’elle soit déçue, de toute façon j’avais vraiment besoin d’argent pour aider ma tante.  Elle disait exactement ce que je voulais entendre. Il fallait donc bien faire le ninja, c’était super cool. Être discret ça me connaissait quand je le voulais ce n’était pas comme si j’étais l’homme le plus bruyant du monde. Me faire payer et avoir des dealers à mes pieds limites ? Parfait. Deux semaines ? Parfait.

« Merci tu as répondu à toutes mes questions pour le moment. Non, je n’ai pas rejoint sur un coup de tête, je suis très sérieux quand je rejoins des personnes pour bosser. Sinon je ne serai pas venu héhé. »

Paprika semblait avoir fini, car je me suis vite retrouvé avec un bandage transparent, un bandage résistant à l’eau ? Au moins quand j’irai à la douche je n’aurai pas de problème, cependant je crois qu’elle a plus dit ça à Johnny qu’à moi, car pour finir on s’est vite retrouvé devant la piscine et une histoire de plongeon se fit entendre. Alors, là je n’étais pas rassuré. Je ne pouvais tout bonnement pas faire une telle chose, non vraiment je ne pouvais pas, j’ai juste un peu reculé en secouant la tête comme si ma vie en dépendait.

« Ahaha, euh une autre fois si vous voulez bien, aujourd’hui je n’ai pas vraiment la tête à faire un plongeonnn. »

Je continuai à reculer quand j’ai buter contre un truc, alors là j’ai tout simplement regarder Johnny, vous savez quand on se fait cramer nous le savons tout de suite ? Eh bien je crois qu’elle avait parfaitement deviner que je ne savais pas nager. Oui 18 ans et je ne sais toujours pas nager désolé, mais le seul délire que j’ai eu avec l’eau s’est juste de me noyé dedans, mais quelqu’un venait toujours me secourir du coup bah voilà.

« T’es pas le premier à ne pas savoir nager… euh… Momo.»

Elle avait visé juste et j’avais donc vu juste elle avait compris, j’ai juste croisé les bras puis de toute façon sauter devant tout le monde avec tous ces bandages, cela ne me plaisait pas vraiment. En réalité, porter des bandages ça me donne du style j’aime bien, mais j’ai un vrai complexe là-dessus, n’allaient-ils pas tous se poser cette question « Qu’a-t-il fait ? » et c’est une chose que je ne veux pas répondre, car ils n’ont pas à savoir. Mais je n’ai pas eu vraiment le choix de réfléchir quoi que ce soit, car après une jolie phrase lancer par Johnny qui disait :

« Sauf que ce genre de truc est temporaire… »

Je me suis juste retrouvé dans les airs en quelques secondes, elle venait carrément de me lancer en faisant une sorte de toupie et là pouf j’ai senti l’eau sur moi, j’avais la tête sous l’eau et je ne savais pas comment remonter, mais soudainement j’ai senti que j’avais de nouveau de l’air, alors j’ouvris les yeux et je voyais que je vivais ! Et qu’une armée de personne dont Bobby arrivait en mode « A l’attaque ! »

« Hey les gars…C’pas une bonne idée… !! »

Je n’étais pas rassuré du tout, je n’avais pas peur, je ne ressentais pas de peur, je ressentais juste une sensation que c’était pas vraiment une bonne idée, mais ils étaient tous là à me donner des conseils pour pouvoirs bouger, puis Johnny faisait des mouvements avec mes jambes, c’est alors là que j’ai compris qu’ils m’aidaient juste à apprendre à nager, tous, alors qu’ils n’étaient pas obligés. Alors j’ai commencé à suivre ce qu’ils me disaient doucement, mais sûrement. Ce n’était vraiment pas ça, mais ils m’encourageaient et ça me faisait vraiment plaisir.

Est-ce vraiment ça, le sentiment d’être en famille ? D’être aidé par des personnes, apprendre des choses que ton père ou ta mère aurait dû faire… Je me sentais bien à cet instant, même si c’était un peu étrange.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Time to learn,.. Ou pas. | Nemou
» It's time to learn something about me -- Feat Kaya.
» It's time to learn || Ft Nuageuse Flèche
» Seize the Time!An essay by Cynthia McKinneySeptember 19, 2008
» Session time out...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Capitale :: Centre ville :: Batiment Family Undead-
Sauter vers: