Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Sixteen Elros Dit Sixt ~

 :: Avant de rp :: Recensement des habitants :: Présentations validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 20/03/2018
Mar 20 Mar - 17:59
Sixteen Elros
SEXE • Masculin.
ÂGE • Quinze ans.
RACE • Hybride.
ORIENTATION SEXUELLE • Neutre.
MÉTIER • Étudiant en danse.
__________________________________________________
PERSONNAGE SUR LE VAVA • Kurusu de Uta No Prince.
CODE DE VALIDATION • Plop OAO
__________________________________________________
PRÉNOM • Tamère.
SEXE • Lama ?
ÂGE • Vieux..

PRÉSENCE • SETH OAO (note sur 7 jours)
DOUBLE-COMPTE • Trop ...
COMMENTAIRES OU AUTRES • Fenouille ? Encore ? Bon bha Furet alors ! C'est cool un furet !
COMMENT AVEZ-VOUS TROUVÉ LE FORUM • Ne m'obliger pas à en parler.

physique de votre personnage en dix lignes minimum

Âgée de quinze ans seulement, Sixt se trouve non seulement trop petit mais aussi bien trop fin, bien qu'on lui répète sans cesse que cela vient avec l'age, il cultive une envie du physique parfait, surement dû à son coté perfectionniste. Typé Armadiel de ces cheveux blond coupés court, de ses yeux aussi bleu que les lagons les plus légendaires et un sourire à faire pâlir les anges. On remarquera pourtant quelques petits détails le prouvant également Nighteel. Que ce soit sa peau anormalement pâle ou ces ongles naturellement noir, il arrive toute fois à cacher tout ça sous un tas de prétexte. Sixt aime les habits qui se voient, car il a peur de tomber dans l'oublie. Il aime également les costumes de scène quel-qu'il soit et aime tout particulièrement porter des chapeau ou des barrettes. Il est assez rare de le voir habillé sobrement, ce couleurs préféré étant le mauve, le noir mate et le rouge pâle. Il est très diva et passe des heures à choisir les moindre détails de sa tenus.  
psychologie de votre personnage en dix lignes minimum

Décrire Sixteen est un peu compliqué. Il a cette envie de toujours tout faire le plus parfaitement possible, trouvant les autres fades par rapport à ces propres effort,
mais il est également très peu confiant en lui même et se retrouve affubler de pas mal de complexe qu'il cache sous un air arrogant souvent mal interpréter. Ne supportant pas l'échec il peut se rendre malade pour réussir dans ce qu'il fait. Il est très sensible à la critique comme au compliment ce qui le rends assez naïf et facilement manipulable. On dépeint donc une garçon très sensible comme vous vous en doutez et assez nerveux à longueur de temps. De plus son pouvoir lui donne des responsabilités bine trop grande pour son age, ce qui lui donne une certaine maturité même si ce n'est pas le premier trait que l'on remarque chez lui.  
Pouvoir de votre personnage

Son pouvoir ce divise en deux parties.

Sa partie Armadiel lui octrois la beauté, l'agilité et surtout une dureté naturelle dans ses organes qui lui permettes de mieux contrôler et canaliser l'autre facette de son pouvoir.

Également Nightëel malgré les apparences, à la moindre pression, à la moindre remise en cause et donc indirectement à la moindre de ces peurs le pouvoir de Sixt se déchaine et aspire l'énergie de tout les êtres au alentours afin de comblé ce manque qu'il éprouve, pouvant même tuer les êtres qui l'entours, il est d'un naturel nerveux constament.
l'histoire de votre personnage en vingt lignes minimum.

Je m’appelle Sixteen, je sais que c’est un prénom hors du commun, sans doute que mes parents voulaient que je sois une personne hors du commun. Ils se sont battus toute leurs vies pour ça en fait. Bien humain, la venue des races leurs à flanquer un sacré coup et je pense que dans ce KO ils voulaient avoir leurs cartes à jouer. Ainsi je naquis, moi Sixteen Elros, mais appelé moi Sixt, ce sera plus simple.

J’ai grandi dans ce qu’on pourrait appeler une ambiance de starlette, que ce soit les concours de mini miss masculin, les castings de PUB ou même les nombreux cours particulier artistique que je prenais, rien n’était laissé au hasard pour m’assurer un avenir plus que bien tracé. Et je ne m’en plaints pas vraiment, après tout ce là m’a permis permis d’avoir une expérience qui ferais pâlir pas mal de CV. Et tout ça avant même mes 7 ans ! Parlons-en d’ailleurs. A mon anniversaire j’avais demandé des choses bien banal, comme tout enfants de mon age l’aurait fait. Cela allait de la paire de roller au panier de basket. Mais rien de tout cela ne valait le prestige que l’on m’attribuait. Non moi, le jour de mes sept ans, je reçus la grâce divine, comme dirait ma mère, de devenir Armadiel.

Mes parents m’avaient souvent parler des Armadiel, à leurs yeux c’était la plus belle des races ! Parfaitement gracieuse, d’une beauté surréaliste et enviable de tous ! Oui cela ne pouvait que booster ma carrière, et cela fonctionna sans doute, car à peine eu-je atteins mes dix ans, qu’une star de renommé international ma pris pour jouer les danseur dans un de ces clips et ainsi l’accompagné en concert ! Un honneur que jamais je ne pourrais retrouver ! Petit à petit d’ailleurs cela me sembla plus fade. Tout la magie, les paillettes et ces cours commençaient à me laisser dubitatif. Mes parents ne semblaient pas le comprendre, chaque fois que j’essayais de leurs parler ils m’affublaient du même discourt. «  Sixteen, tu es un petit garçon extraordinaire et si tu ne travailles pas tu redeviendra banal, hors qui aimerait quelqu’un de banal ? ». Ces mots me tournaient sans cesse dans la tête. Pourtant je ne pouvais m’empêcher d’envier ces garçons qui jouent dehors au football, ou qui vont au cinéma entre ami !

De plus en plus, je guettais ces personnes par la fenêtre de ma chambre, pas la vitre de mon cours de danse, jusqu’à mes rêves, cette idée me poursuivis. Je voulais pouvoir me suffire à moi-même, sans tous ces froufrous et ces vestiges de grande chose. Et je pense que cela aurait pu s’arrêter à de simple pensé, si la star qui m’employait n’avait pas été sauvagement assassiné un soir dans son studio. Mes parents eurent la déchargent de leurs vies, je venais de perdre mon prestige ! Rien de pire ne pouvait alors m’arrivé ! Ils me firent redoublé d’effort et je passais de casting en casting pour essayer de reprendre un peu de moi. Et plus cela se faisait, plus je me sentais vide. Jusqu’au soir fatidique de mes douze ans.

Encore égale à elle-même, ma mère m’avait offert pour l’occasion un nouveau costume à essayait pour ma prochaine audition. Rien ne pouvait me mettre plus en colère que ça, c’était pourtant si bête. J’avais désobéi pour la première fois. Attendant la nuit je sortie en cachette et je fis ce que je ne pourrais plus jamais reprendre.

Je dois avouer que l’adrénaline qui avait traversé mon corps à ce moment-là fut la chose la plus douce que je connus dans ma vie. Plus douce encore que la sensation de satisfaire et de rendre fière. Chose après quoi je courrais depuis toujours sans même le savoir ou le toucher du doigt. Oui, c’était si bon de désobéir égoïstement pour une fois ! Ainsi je me suis retrouvée à acheter la formule Nighteel. Armadiel de base, je pensais sans doute naïvement que cela ne changerait rien, que ce serait inefficace ! Après tout s’il est interdit de prendre plusieurs formules, c’est parce que cela ne fonctionne pas, non ? Et pourtant. La couleur noire de mes ongles et ma nouvelle pâleurs me prirent au dépourvus. Nighteel, je pouvais le sentir, comme les peurs autours de moi, comme ma propre peur. Comment était-ce possible. J’étais à la fois Armadiel et Nighteel ? Un hybride ?

La première chose qui s’agita en moi fut la fierté ultime d’avoir aussi braver un interdit des plus parfait, et la seconde fut la panique d’être découvert. Comment pouvais-je décevoir à ce point mes parents ? Pourtant, quand la pression remontait, quand les froufrous me submergeaient de nouveau et que j’avais l’impression d’étouffer et de me sentir vide. Cette part de Nighteel en moi s’agitait et me laissait retrouvait un peu de quiétude. En cela, je ne regrettais pas mes choix. J’avais à présent un secret, un lourd secret qui me remplissait moi la coquille vide !

Aujourd’hui j’ai 15 ans, et je danse dans un théâtre. Mes parents ont trouvé inutile de me faire continuer les cours à l’école et j’étudies par correspondance quand le temps m’y prête et bien entendu exclusivement ceux des Armadiel. Je ne suis pas quelqu’un de banal, pas tout à fait en soit. Et pourtant, personne ne saura jamais qui je suis réellement ! Sixteen, Hybride et danseur, enchanter.

Ma vie aurait pu se résumer à ça, mais cela n’est pas le cas. J’ai commencé à avoir pas mal de problème avec le mélange de race et ne pouvant pas réellement en discuter avec n’importe qui, j’ai dû m’entêter à trouver un médecin spécifique raciale qui pourrait garder le silence. Et je m’y pas mal de mois à le trouver. Quand cela fut fait, nous sommes même devenus ami. Il était facile de lui parler, de ce confier. Il était comme mon frère ! Il est le seul à savoir pour moi, le seul à ne pas me juger pour ça. Il m’a fait une proposition assez étrange sur une histoire de famille ou je ne sais plus quoi, allant même jusqu’à me faire rencontrer quelque personne de ce «  groupe ». Au début j'avais eu un peu peur de finir dans un gang, mais très vite je suis rassuré et me suis retrouvé avec une multitude de frère, tous plus adorable les uns que les autres. Tout cela aurait pu très bien se passer, non ? Pourtant il y avait ce petit quelques choses qui me chipotait, une attitude familière, un regard qui m’intriguait. Sonny Nobody, un des jeunes de Lawrence, avait la particularité et changer de personnalité assez souvent. Pour le peu qu’on lui parle il passe de très timide à petite diva. Ce qui en soit est particulier. C’est ce qui m’a poussé à aller lui parler plus longuement.

C’était en sortant de chez Lawrence après un rendez-vous de routine, Sonny l’attendait dans son bureau pour lui parler d’aller savoir quoi. Comme nous n’étions que nous deux, j’ai décidé d’en profiter un peu pour mettre les choses au clair.

- Salut Sonny, je sais que je vais être direct, mais tu es assez spécial, non ? Je veux dire, tu changes souvent de personnalité je trouve.  

Je savais qu’il allait rougir, et cela ne se fit pas attendre. Il était drole et facile de deviner ces intentions. J’ai essayé de lui sourire pour le rassuré et il prit un air plus déterminer.

- C’est bien, mais ce n’est pas mon problème.
- Tu prends toujours mal ce genre de remarque ?

Un nouveau silence envahis la pièce. Et une chose surprenante se produit. Il attrapa une de ces mèches de cheveux, devenus blonde et l’enroula autours de son doigt. Son regard était à la fois fâcher et un peu perdu. Je pouvais presque deviné quil allait se mordillé la lèvre inférieur, sans savoir comment. Ce geste fit écho à ma mémoire. J’avais déjà vu ça, des centaines de fois. Je le revoyais, l'air concentré, parfaitement calme, je le voyais encore devant une partition avec une moue léger. Et maintenant... Ma voix n’était qu’un murmure.

- Nathanael…

Le rouge l’envahit encore plus et il me balança une excuse assez pas cohérente avant de sortir de la pièce. Il lui ressemblait terriblement dans ces gestes, c'était à s'y méprendre. Mais plus encore sa réaction m'intriguait. Pourquoi partir juste parce que j'avais prononcé un prénom ? Me cachait-il quelques chose ? Savait-il quelques chose ? Nathanael était le prénom du chanteur qui m’avait engagé plus jeune, et il était mort. Tout le monde le savait ! Les journaux ne parlaient plus que de ça à ce moment. Mais sa réaction restant une question en soit, pourquoi partir comme ça ? Fronçant les sourcils je me fit une promesse silencieuse, je m’étais trouver un nouveau but. Sonny je vais découvrir ton secret et crois moi, je ne te lâcherais plus avec ça !

CODAGE PAR DITA | EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 61
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS, Jakob B. COLLINS.
Mortem
Mar 20 Mar - 18:03

• Bravo tu es validé(e) ! •



Sixteen ELROS


Hello,

J'ai lu la fiche et on a vu les points ensemble ect donc tout est valide du coup bah tu es validée.~

N'oublie pas les recensements qui sont juste ici => http://exp-darwin.forumgratuit.fr/f24-grand-registre

Pis la demande de rp si tu veux un ami de rp ! Puis ta demande de logement aussi pour ne pas vivre dans la rue !=> http://exp-darwin.forumgratuit.fr/f27-les-demandes

(c) code de Mîm

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le massif des Aravis
» Nimrod Ben Elros, L'exile.
» Elros, Roi de Cardolan !
» Les Pubs, on les connaît toutes par coeur!
» L'âge d'Elrond et Elros

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de rp :: Recensement des habitants :: Présentations validées-
Sauter vers: