Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Jorund Kristoffersen

 :: Avant de rp :: Recensement des habitants Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 5
Date d'inscription : 13/10/2017
Localisation : Ici et là
Ven 13 Oct - 21:08


NOM ET PRÉNOM


♦️ Nom civil : Kristoffersen.
♦️ Prénom(s) : Jorund. 
♦️ Age : 24 ans et toutes ses dents.
♦️ Orientation sexuelle : Demisexuel. 
♦️ Race : Cumael.
♦️ Métier : Vendeur et réparateur de jouets.


►Physique◄

Comme tous les Cumael, j’ai l’air d’un gosse. Enfin pas vraiment un gosse-gosse, plutôt un gamin prépubère imberbe de 14 ans et qui a la chance de ne pas avoir encore connu l’acné. Je dois mesurer environ un mètre 52 (sans les cheveux. Vous allez comprendre plus tard). Je ne donne pas non plus l’impression de connaitre le soleil puisque ma peau reste et restera éternellement pâle telle les fesses d’un nouveau-né, mais ce n’est pas plus mal puisque cela fait ressortir mes beaux yeux bruns, et qui – selon les dires d’autrui – sont souvent remplis d’une flamme. Couplé à mon sourire remplis de crocs, je dois avoir l’air d’une sorte de chiot super-excité que l’on ne peut empêcher de faire une immense bêtise. Mes cheveux noirs sont tranchés d’une seule et unique mèche blonde. Pourquoi une seule, je n’en ai aucune idée mais c’est vachement cool selon moi. Je coiffe le tout en l’air (ne dite rien, mais lorsqu’ils ne sont pas coiffés, je perds 10 cm … Oui non ils n’obéissent pas à la loi de la gravité, mais celle du gel couplé à ma propre volonté).
Niveau vestimentaire …  Et bien quand je ne suis pas en habit de travail, c’est-à-dire en kigurumi, je dirai que je prends tout ce qui me tombe sous la main, j’assemble et paf, ça fait mon style. Jamais rien de très sophistiqué, il n’est pas noté « mannequin » sur mon front.
Pas de tatouage, de piercing, tout ça. Pour l’instant. Peut-être un jour, qui sait ?



►Caractère◄

En étant honnête ?
Et bien … Je dirai que comme mes congénères, je suis manipulateur. Fut un temps où c’était à mon profit, aujourd’hui je dirai que je fais ça simplement pour faire rentrer plus d’argent dans la caisse de mon magasin. J’aime l’argent, vraiment … Mes parents ont déteint sur moi au final : l’argent fait mon bonheur. Eeet le sourire des enfants, j’avoue que je les aime bien ces petits morpions. Mais ceux des autres, parce que je me sais incapable de m’en occuper d’un : avec un sang aussi chaud que le mien, je pars trop rapidement dans des disputes, dans des combats parfois même, je suis loin d’être patient également. On dit de moi que je suis également égoïste et un poil vaniteux. Au moins moi, je ne cherche pas les embrouilles. Je reste dans mon coin avec mon commerce et mes jouets qui bougent, et le premier qui vient à m’irriter je le fais vite déguerpir. En revanche, si je viens à apprécier quelqu’un … Que tous les Dieux existant le protègent, parce que je vais être son ami le plus loyal, mais aussi le plus envahissant : je vais débarquer chez lui à n’importe quelle heure pour l’emmener dans un coup foireux (rien d’illégal évidemment, la Grande-Bretagne j’en reste loin), je vais faire exploser son téléphone avec des notifications, je vais aller régler ses comptes avec son ex sans son accord … Ni sa connaissance parfois …
Je fais peut-être 1m62 (si les cheveux ça compte ok ???), je suis 1m62 d’un concentré d’énergie pure.
Ne me donnez pas de café s’il vous plaît, je vais mettre le feu à votre maison avant de fixer les restant de plafond en me posant des questions philosophiques que l’on ne se pose habituellement que dans la douche. Et encore, les miennes sont vraiment bizarres, apparemment je me pose des questions bizarres … Et je m’égare vite aussi.
Tiens, vous saviez qu’il y avait plus de fesses dans le monde que de personnes ? Dingue hein.

►Pouvoir du personnage◄

Cumael capable de donner la vie aux jouets. Plus ceux-ci sont gros/imposants, plus ça lui demande de l’énergie. Et en faire plusieurs ça demande aussi pas mal d’énergie. Les jouets, peluches et figurines ont leur propre conscience, personnalité, mais sont incapables de parler. Ils n’obéissent qu’à Jөrund.

►Histoire◄

La plupart des parents veulent le bien de leurs enfants, qu’ils en aient un seul ou cinq. Mes parents étaient comme ça, toujours à se démener pour faire de mon enfance une bonne. Mais bon, ce n’est pas simple avec un père incapable de travailler à cause d’un accident qui lui coûta l’utilisation d’un bras et une mère qui est femme de ménage dans plusieurs entreprises. Autant dire que notre appartement dans les bas-quartiers d’Oslo, c’était miraculeux que je ne dorme pas avec mes parents. Mais dans le salon. Vivre dans un HLM n’est pas si terrible pour un enfant, je n’avais aucune idée de l’existence des castes dans la population, que des enfants recevaient des sucreries tous les jours et non pas lors des fêtes, que des enfants avaient des pièces entières consacrées aux jouets qu’ils avaient. Mes jouets à moi, c’était ceux que les autres enfants de l’étage partageaient avec moi. Le seul qui m’appartenait réellement c’était une peluche. La vieille peluche que ma mère avait déjà lorsqu’elle était elle-même une enfant. Une peluche d’un lapin bleu. Aujourd’hui encore, Shushu me suit partout où que j’aille, éternellement perché sur mon épaule.
Mais je m’égare de mon sujet originel : l’envie de mes parents de me donner une bonne enfance, une bonne vie même. C’est cette envie qui les a mené à me remettre entre les mains d’un scientifique pour que celui-ci change la personne que j’étais. D’un simple petit humain d’à peine quatre ans, je suis devenu l’un de ces mignons petits anges aux dents pointues, ceux qui restent éternellement jeunes. Les adultes à la recherche de la fontaine de jouvence nous détestent, nous qui restons jeunes et beaux jusqu’à la fin. C’était gentil de leur part : une carrière de mannequinat pour les enfants, peut-être au cinéma, dans des séries. Ou comme prostituées/objets sexuels/star de film X pour les personnes qui trouvent que les petits garçons et les petites filles sont plus attirants que la version mûre. Dans les deux cas ça va me rapporter de l’argent.
L’argent, l’argent, ils pensent qu’il n’y a que ça pour me rendre heureux. Obnubilé par mon avenir qui sera richissime, ils étaient incapables de voir que j’étais mal. Malheureux ? Pourquoi le serai-je moi qui ai l’occasion d’aller dans un établissement scolaire plutôt calme pour la banlieue qui l’entoure, d’avoir un magnifique visage éternellement jeune, d’éviter la puberté et tous les problèmes d’acnés et de pilosités qui vont avec ?
Parce qu’un jour, Shushu a bougé. Pas juste bougé « le vent m’a fait bouger une oreille ». Mais plutôt bougé « je me suis levé et je t’ai pris dans mes bras pendant que tes parents hurlent au fantôme ». Ça n’a pas duré bien longtemps, j’étais jeune et inexpérimenté, cela m’avait demandé pas mal d’énergie. Mais ce ne fut que le début … Après ça ce furent les petits trains qui roulaient sans aide sur les rails de bois, ce furent les figurines dans les magasins qui me saluaient alors que je bavais littéralement dans la vitrine pour pouvoir me les acheter … Savez-vous à quel point c’est difficile pour un enfant de savoir qu’il est capable de donner la vie et une volonté à des jouets qu’il n’a pas l’occasion d’avoir, tout ça parce qu’il n’a pas assez d’argent pour ça ? De l’argent j’aurai pu en avoir, si je n’avais pas été un « gamin de merde ». J’ai été emmené à des interviews pour devenir comédien, mannequin presque tous les jours, mes parents voulaient que je me fasse une réputation rapidement, que ma carrière commence tôt. Sauf qu’ils avaient oublié une chose … Je déteste qu’on me dise que faire. Je n’obéis jamais à qui que ce soit, sauf si je suis dans mes bons jours et que j’ai décidé d’être sympathique. Autant vous dire que lorsque j’étais enfant, ce n’était pas tous les jours ! Au final je me suis bien fait une réputation. Une réputation de petit emmerdeur qu’il ne faut absolument pas laisser entrer sur un plateau/une scène de shooting si on veut que celui-ci reste entier et propre (les crayons, ça ne coûte rien par rapport à un jouet, ça se dissimule facilement dans une poche et ça donne de la couleur à toutes les surfaces).
Bon, comme plusieurs personnes, nous avons fui Oslo pour la vieille Europe en mode illico presto. Franchement, le billet d’avion était pas donné, surtout qu’on devait tout emporté avec nous … Même si il n’y avait pas grand-chose à emporter, je sais, je sais. En tout cas, on ne vivait pas mieux. Toujours dans une vieille banlieue pourrie où des abrutis se moquaient de moi en disant que j’étais « pédé » parce que je me baladais avec un lapin en peluche. En tout le « pédé », il a les dents effilées. Ouais je suis fier de mes crocs et alors ? Bref en tout cas c’était pas super cool, mais il y avait toujours des gosses pour me passer leurs jouets !
À l’école je n’étais pas un des seuls qui eut subi des modifications. Mais pour des enfants, j’étais celui avec le personnage le plus intéressant. Je ne compte plus le nombre d’enfants qui sont venus me voir pour que je donne vie à leur doudou, à leur poupée Barbie, à leur Lego ou encore Playmobil … Cela me fatiguait toujours horriblement à l’époque, et je dormais souvent en cours. Ça m’a coûté pas mal de punitions … Aussi le fait que, pour faire rire mes camarades, je faisais rouler une petite voiture dans la classe pour rendre folle notre institutrice !
Il n’y a rien de très intéressants de plus à ajouter, si ce n’est que mes parents ont vite décidé que je devais maitriser et développer mon pouvoir. Mon « don » ils appelaient ça … C’est plus une malédiction qu’autre chose. Je pense qu’un film d’horreur de leur enfance, Chubby ou une débilité du genre, a joué dans cette décision. Personne n’a envie qu’une poupée douée de sa propre volonté ne se révèle être un gros psychopathe. Bref, je m’égare à nouveau. Je disais donc que j’ai appris à gérer mes pouvoirs, à ne faire vivre que les jouets que je voulais, tout ça tout ça.
Quand j’ai quitté la primaire pour aller au collège, puis au lycée, ça c’est un peu compliqué pour moi : un mec avec un air de gamin qui a le pouvoir pour gamin, qui n’a pas envie de lui mettre la tête dans les toilettes ? Beaucoup ont essayé. Certains ont réussi. Les autres garderont toujours un souvenir de moi – mes dents – sur la main, le bras … Il y en a même un que j’ai mordu au mollet dans ma rage. Ça lui apprendra à vouloir me faire une balayette !
D’ailleurs je vous ai déjà dit qu’embrasser avec des dents pointues, c’est chiant ? Ceux qui oublient se font parfois mal … Oui parce que j’ai quand même eu des relations amoureuses (et sexuelles, huhuh) ! Bon parfois c’était gênant en rue, il y a toujours ce doute dans les yeux de ceux qui ont vécu sans l’existence et l’utilisation de la formule … Heureusement, un sourire carnassier et plus personne pour me dévisager ! Ah et il y a aussi quand j’entrais des bars avec mes amis, on me demande toujours ma carte d’identité … Cumael ou pas, tous n’ont pas 42 ans, trois gosses, un labrador et un jardin entouré de palissades blanches.
Je m’égare encore !
Le prochain évènement dont je vais vous parler, c’est celui qui a forgé ma vie. Non pas la mort de mes parents, quoi que ma mère a fini par mourir d’épuisement, mais un cadeau. Le cadeau d’une petite fille à un ado de merde, qui se battait tous les jours pour asseoir sa dominance sur les autres, pour prouver qu’il était « un vrai homme ». Hey les dents pointues, c’est vachement plus utile qu’on ne le pense, et un petit corps c’est agile, rapide, souple. Bref, donc je disais, le cadeau d’une petite fille. Je m’en souviens comme si c’était hier … J’avais 16 ans à l’époque, et je venais tout juste de sortir d’une baston avec cet abruti de Garahalt. La veille je m’étais disputé avec le paternel, et sous la colère il m’a foutu à la porte pour la nuit en me disant de revenir que lorsque j’aurai compris la valeur de ma vie, de mon « don ». Autant dire qu’avec la mine que ça me donnait, mes vêtements déchirés et sales, je ne donnais pas vraiment l’air d’un champion. Je n’ai pas compté le nombre de passants qui a cru que j’étais un enfant en détresse … Ca m’enrageait intérieurement. J’étais un adulte !! 16 ans, donc adulte ! Je crois que j’en avais insulté un quand elle est venue à moi. Toute mignonne avec sa jolie chevelure noire et ses grands yeux bruns, un sourire qui allait faire tourner des têtes quand elle allait grandir … La gamine est venue, et elle m’a tendu sa peluche. Une licorne blanche, avec une corne rose et une langue pendante.
-        Tiens monsieur, c’est pour toi !
-        Qu’est-c’tu fous là petite ? Où est ta mère ?
-        Elle est là-bas, elle discute avec Granny ! Tiens tiens, prends Princesse avec toi. Maman me l’a offert pour qu’elle me protège des monstres sous le lit, mais tu as l’air d’en affronter plus que moi …
Aujourd’hui encore, je n’ai aucune idée de pourquoi j’ai accepté le cadeau de cette petite qui ne devait même pas avoir 7 ans, mais ça m’a fait un choc.
Parce que j’avais un autre jouet. Un autre jouet à fourrer dans mon sac à côté de Shushu, un autre jouet pour se balader derrière moi dans l’appart’ où je vis avec mon père depuis que nous avons été déporté en Belgique. Au fond de moi, j’ai senti comme un nœud se défaire, laissant de la chaleur se répandre dans mon torse … Je crois que j’avais des étoiles dans les yeux alors que je regardais cette licorne qui faisait à peine plus de 15 cm.
C’est ainsi que j’ai changé complètement de vie et que j’ai trouvé ma vocation.
En sortant du lycée, j’ai fait des études de gestions. C’était ultra chiant, on va pas se le cacher, mais je savais que plus j’étudiais, plus vite j’en sortirai. Autant dire que de petit merdeux et clown de la classe, je suis devenu le « petit » génie. Je savais déjà ce que je voulais faire en sortant de là : ouvrir mon propre magasin, un magasin où les jouets vivants pourront choisir autant leur enfant autant qu’ils sont choisi pour lui, où ceux qui n’ont pas d’argents pourront venir s’amuser un peu … Et un lieu où un mec avec une licorne et un lapin accroché au t-shirt, ça ne fout pas les boules.
Je vous ai dit que je restais toujours avec Shushu et Princesse ? (Je lui ai demandé, elle ne veut pas changer de nom. C’est chiant, ça fait pas sérieux quand je crie après elle …)

Ça, c’était un bref résumé de ma vie. Enfin bref … J’ai tendance à m’égarer, selon les dires des gens. Enfin bref, j’espère que ça a répondu à ta question.

-        … A la base, je voulais juste savoir pourquoi il y avait une peluche lapin et une licorne qui se trimballent sur la table …

-        … Est-ce que je t’ai déjà parlé de la fois où j’ai été poursuivi par la milice parce que Shushu est mal élevé et qu’il a fait un bras d’honneur à un agent ?



►PARTIE HRP◄

Personnage sur l'avatar • Nishinoya Yuu
Code de validation • Code validé par l'aveugle de service. ♥️
Prénom • Biscuit sec, selon les bons vouloirs d'une vieille patate.
Sexe • Femme, mais seulement les jours impairs, le week-end et les jours fériés.
Âge • 20 ans.
Présence • Euuuuh 7 ? Même si c'est juste pour parler sur la chatbox je dirai ... (note sur 7 jours)
Double-compte • XX
Commentaires ou autres • Je suis étudiante, et comme tout le monde j'ai mes périodes de désespoir absolu où je dois étudier ... Mais Angel (et le reste de sa clique de compte là) sera toujours au courant de mes moindres faits et gestes ! Ah et c'est mon premier forum, alors on est gentil, et on se moque pas de mon manque de connaissance en codage ! Je suis pas venue ici pour souffrir okay ? :'D
Comment avez-vous trouvé le forum ? • Angel et sa clique !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 57
Date d'inscription : 21/12/2016
Autres comptes : Angel Argawaen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Kobayashi
Doctor
Dim 15 Oct - 11:32
Yop et bienvenu, pour moi tout est bon, si Prilpril' valide c'est bon pour moi ~'

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Ma dream is #cc3366
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 81
Date d'inscription : 29/01/2017
Autres comptes : William O'CAHAN, Conrad COOPER, Ethan WALKER, Nikolas WOODS, Jakob B. COLLINS.
Humain
Dim 15 Oct - 13:25

 
• Bravo tu es validé(e) ! •

 
 

 
JӨRUND KRISTOFFERSEN


Coucou et bienvenue de nouveau

J'ai lu ta fiche complètement ! Donc comme nous sommes d'accord Alfredo et moi-même.
Tout est ok donc tu es validé.~

Je te souhaite un bon séjour parmi nous et amuse toi bien !

N'oublie pas les recensements qui sont juste ici  => http://exp-darwin.forumgratuit.fr/f24-grand-registre

Pis la demande de rp si tu veux un ami de rp ! Puis ta demande de logement aussi pour ne pas vivre dans la rue !=> http://exp-darwin.forumgratuit.fr/f27-les-demandes
 

 (c) code de Mîm

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Je te touche en #8E3557
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avant de rp :: Recensement des habitants-
Sauter vers: