Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Tu joues avec moi ?

 :: Capitale :: Centre ville :: Centre commerciale. Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 04/06/2017
Lun 5 Juin - 14:43
Not Forever AloneRaven & Opale
La journée brillait d’un soleil parfait. Le ciel était d’un bleu, parfois parsemé de clair nuage blanc, semblant si haut que même les anges ne pourraient les frôler du bout de leurs doigts. J’étais d’une humeur changeante pourtant, vaguant entre le fait d’être ici et celui que je n’avais trouvé autre compagnie que Raven, mon majordome. Je sais que cela peut sembler futile, mais ça me blesse de savoir que je n’ai que lui pour sortir. J’ai des amis, ne vous méprenez pas, mais ils travaillent tous deux en ce jour. Je portais une de mes longues vestes, au tissus léger, trainant sur mes pas et une chemise d’un blanc bouffant. Marchant un peu à l’avant, j’arborais mon sourire de circonstance, celui qui laisse pensé que je suis un homme au caractère parfait et mielleux, pourquoi me diriez-vous ? Et bien pour la forme. Je suis un homme haut placer, je me dois de faire bonne figure, car dans ma position, sous tout air de simple discussion se cache des références au rang des familles. Si cela n’est pas pénible. J’ai soupiré en fixant le ciel à nouveau. J’ai jeté un bref coup d’œil de coin, voir si mon cher Raven me suivait toujours et j’ai soupiré à nouveau.

J’avais eu l’idée ce matin même, de venir au centre commercial. Drôle d’idée n’est-ce pas, surtout que d’habitude c’est ce cher homme au chapeau qui s’occupe de mes achats. Mais, j’avais le goût des choses simples de la vie depuis quelques temps. Sans doute une influence de mon ami version Pocket. Lui aussi est plutôt bien placer dans l’esprit populaire, mais il n’en a que faire. C’est presque dérisoire à ces yeux. Personnellement, si ma photo se retrouvait dans les magazines, j’en ferais tout un foin, pendant au moins une décennie ! Mais trêve de bavardage ! J’avançais donc, l’air presque sûre, dans les couloirs du centre commerciale. Je n’avais pas la moindre idée de ce que je pouvais acheter, mais le simple fait d’être ici me plaisait. Je passais mon regard sur les quelques vitrines, et les gens si banals, qui passaient devant. J’essayais de m’imaginer leurs vies, en me forçant à dire que la mienne était forcément meilleur. Finalement, après quelques minutes, je suis venu me replacer tout à côté de Raven. Sa présence me rassurait parfois, lui il connait ce genre de chose. C’est presque banal. Mais j’ai le gout de la nouveauté qui traîne sur le bout de ma langue, et j’appréhende.

- Bon, tu te décides à me montrer de chouettes boutique, ou on va encore marcher longtemps comme ça.

Je le fixais l’air boudeur, comme à mon habitude. Je sais que je parais très froid et pas du tout reconnaissant qu’il soit venu. Peut-être que je le suis après tout. La question n’était pas là. Je ne pouvais plus décrocher mon regard de mon, ami ?, un poil nerveux, je l’admets. Je sors souvent de chez moi, oui je parle souvent aux gens dans les rues, professionnellement parlant, mais j’ai toujours cet arrière-gout de méfiance en bouche depuis ma majorité. Niant ces faits une fois encore, dans ce souffle intérieure au quel je me suis habituer, j’ai décidé de me changer les idées. J’ai donc affiché un grand sourire, celui qui ne présage rien de bon, et j’ai tiré sur les joues de Raven, faussement amusé.

- J’espère que tu n’as pas l’espoir de me perdre ici ! Il faudrait trouver une animalerie aussi ! J’aimerais un nouveau, chat .

Je ne connais que trop bien l’appréhension sans sens de mon ami pour les chats. Je m’en amuse d’ailleurs régulièrement, bien que mon affection pour ces petites bêtes ne vienne pas du tout de là. C’est juste bien tombé, il semblerait.  J’ai soudain aperçu la vitrine d’une boutique semblant très chic et je me suis approché pour y posé un regard plus attentif. Devant nous, de large manteau parfaitement coupé aux épaules relevés, de magnifique pantalon de tissus impeccablement repassé et quelques chapeaux s’affiché. Une lueur maligne alluma mon regard. Oui, la journée promet d’être amusante !
© YOU_COMPLETE_MESS

HRP : Sorry un peu court, j'ai toujours un peu de mal à débuter les posts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 30/05/2017
Mar 13 Juin - 16:56
Raven marchait. Rien d'anormal, me diriez vous. Au centre commercial, normal encore. Cependant! CEPENDANT! Opale était la. Cela embêtait un peu notre cher chapeau vissé, mais bon. Cette fois ci, son jeune maitre, lui avait demandé, -obligé-, à l'amener au top du top! Le centre commercial. Bon evidemment, Raven avait dit "Mais monsieur, je peux le faire." et évidemment, "Vous n'allez pas sortir aujourd'hui et risquer une insolation." Rien à faire, cette homme, (enfin cet armadiel, bon m'ennuyez pas.) est une tête de mule. Raven était désespéré. Déjà qu'il le connaissait au bout de cinq minutes il allait... Et voila.

- Bon, tu te décides à me montrer de chouettes boutique, ou on va encore marcher longtemps comme ça. 


Raven compta calmement dans sa tête. Un deux trois... Il lui brisait sincèrement les noix... Bon. Raven se retourna, et fit un grand sourire. 



-Monsieur, voyons.. Nous serons bientôt arrivé. Vous n'avez pas à vous inquiétez.

Son sourire se figea quand il entendit la menace. Un autre chat. NON MAIS FAUT COMMENCEZ A ARRETER LES CONNERIES. Cela, c'était dans sa tête. En dehors, il dit:

-Bien Monsieur. Je prendrais les dispositions requises.

Raven remarqua que le boss regardait une vitrine, avec un sourire à faire peur au croque mitaine. Raven regarda le magasin. Ho non... Un prêt à porter chic. Chapeau, chemises et pantalon. Comme par hasard, le boss va trouver le moyen de s'amuser, et comme par hasard au dépend du pauvre petit Raven. Il va trouver un ensemble de fringues pour filles, et "Comme c'est marqué dans le contrat" Raven va devoir les porté. POUR TOUTE LA JOURNEE. Y'en a marre des fois. Encore que, si il refuse, il aura la corvée du ... chat. Ok. Finalement, les robes, c'est pas si moche que ça non?

Hé bien... Non, la journée promet d'être éprouvante!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 04/06/2017
Lun 10 Juil - 22:32
Not Forever AloneRaven & Opale
Raven ne se doutait sans doute pas de mon imagination en matière de le faire chier. Par exemple, la meilleure et la plus délicates des façons est de le faire devenir suspicieux, lui laisser s’inventer ces propres délires. Que doit-il penser en me voyant admiré de tel vêtement ? Un regard furtif et je vois son visage qui en dit long, retenant donc un soupire je décide de rentré. Bien, pouvons-nous aggraver la situation encore un peu ? Certainement. C’est donc sans la moindre culpabilité et mon éternelle sourire aux lèvres que je suis rentré dans la boutique, n’y restant qu’une dizaine de minutes tout au plus avant de sortir avec un paquet, que je lui fourrais dans les bras, toujours aussi content. J’ai de bonne humeur, bien que joueur comme à mes habitudes, sur les tensions des autres. J’avais décidé de reprendre un chat certes, mais un tout particulier qui plus est ! Ainsi reprenant ma marche à travers les boutiques, joyeux au point que s’en fut louche, je me suis à nouveau retourné pour fixer Raven tout sourire. Désignant le paquet d’un doigt j’ai ajouté.

- Pour toi, et je refuse toute plainte suite à ça, compris ?

Malgré mon sourire mon ton était sérieux. On ne se joue pas d’un De Fëanor il faut dire ! Il faut bien se paitre des jouissances du sang noble. Me retournant à nouveau, je me suis cette fois arrêter devant une boutique pour chat. Cultivons son désarroi. Quand il verra le cadeau que je lui ai fait ! J’en jubile d’avance, essayant peinement de cacher mon enthousiasme. C’est un beau cadeau qui je suis sûr lui plaira. Et ce qui est jouissif, c’est qu’il va se demander pourquoi, je suis gentil et s’en torturer l’esprit ! Diable je suis brillant et diabolique parfois ! Les chatons qui s’agglutinèrent contre la vitre à ma vue, furent certes très adorable, mais pas le moins du monde ce que je recherchais. Il me fallait un chat noir au yeux vert, dans le style grosse victime et un peu con de préférence. Et oui mes attendes son justifier. J’ai pris un air sérieux qui ne m’était pas habituel en y songeant. Comment faire...
!
© YOU_COMPLETE_MESS

HRP : Sorry un peu court, j'ai toujours un peu de mal à débuter les posts.[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 6
Date d'inscription : 30/05/2017
Lun 4 Sep - 15:44
Adrian prit le paquet d'une main, et le laissa pendre au bout de son bras. Dieu du ciel. Qu'il en avait marre. Il pourrait partir, mais flemme. Il pourrait lacher le sac, mais flemme. En fait, il n'était que flemme. Il n'avait pas envie de prendre ce satané sac, avec du grand n'importe quoi dedans.

"Bien Monsieur. Dois je prendre d'autres dispositions?"

Le boulot, c'est le boulot. Il en avait pourtant marre. Il suivit Opale, qui voulait acheter son chat. MAIS POURQUOI PAS UN CHIEN! Les chiens, c'est cool. Assez. trêve de palabres. Il suivit son boss. Il avait l'air sérieux. Cela fit, énormément peur au pauvre Adrian.

"Avez vous une idée de quoi acheter, Monsieur?"

Il eu assez peur de la réponse...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 8
Date d'inscription : 04/06/2017
Mar 5 Sep - 21:16
Not Forever AloneRaven & Opale
J'ai sourie en toute impunité en regardant à nouveau l'air las de mon cher Raven. A croire que les années ne l'auront en rien forgée, il est toujours aussi sensible à mes brimades quelques peu essoufflées. Je me suis étiré, regardant à nouveau les chatons et j'ai sortie une cigarette de mon paquet. Tirant un long moment dessus pour en dégager le plus de fumée possible, j'ai relâcher la pression de mes poumons en lui souriant tout innocent.

- Oui je sais exactement quoi prendre. Mais je ne trouve pas là mon bonheur...

Laissant une moue faussement bougonne sur mon visage, j'ai finalement repris ma marche dépassant cette boutique, laissant mes yeux se poser sur une autres d'un toute autres gens. Je me suis ensuite retournée pour fixé Raven, le sourire toujours grand affiché.

- Tu n'es pas curieux de savoir pourquoi je te fais un cadeau mon bon Rara ?

L'humeur en dit souvent long sur la personne, n'est ce pas ? Et Raven en se qui le concerne est toujours avec ces aires de petit piteux qui m'agace tant parfois mais le rende attachant. J'ai si hâte de dévoré sa nouvelle expression de soupire quand il comprendra !
© YOU_COMPLETE_MESS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tu joues avec moi ? [PV Ian]
» LELA ~ Tu joues avec moi?
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Capitale :: Centre ville :: Centre commerciale.-
Sauter vers: