Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Quelques petites fanfic' sur Darwin ?!

 :: Partie Flood :: Galerie Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 17/03/2017
Autres comptes : Angel Argawagen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Alfredo O'dril - Kobayashi
Dim 28 Mai - 16:47
L'AVENTURIER MALHEUREUX.

La douceur du soir caressait les joues rougis de notre cher héros du jour. Fort des exploits qu’on lui octroi il c’était mis en tête de volé aux plus grands le secret ultime de cette nouvelle nation. Prônant la désillusion d’un chef qui n’était point à ces yeux, il c’était introduit dans les quartiers du conseil. Profitant d’une réunion du purgatoire pour cela. Laissant ainsi trainer les pans de son manteau, il marchait presque confiant, à la rencontre d’un destin tout proche. C’est la main lourde de convictions qu’il poussa la porte d’un bureau fort bien décoré. Master en son habituelle prestance le fixa, peu surpris de cette visite. Omnipotent, il anticipait les gestes de ces compatriotes avec une fierté non dissimulé.

- Tristan, quelle surprise ?

L’invitant comme un vieil ami à s’asseoir, le chef de garde n’était en rien déstabilisé. L’invité n’était pas plus surpris de voir un homme pareil connaître son nom. Jouant d’une fausse crédibilité, il s’approcha du bureau et de l’homme masqué qui se trouvait non loin. Il fut alors un geste simple, mais rapide. Il arracha le masque du grand homme qui ne se défendit absolument pas. Un sourire mauvais graver sur les lèvres il toisa l’intrus avec un regard presque fier.

- T-toi ?

Assaillis par des mains bien plus fortes, il n’eut guère le temps d’assimiler cette information. Ayant déjà replacé son masque, Master le salut avec grâce. Le purgatoire avait été réuni, ce qui avait permis à l’intrus d’entré, ce qu’il ignorait c’était que cette réunion le concernait. On n’entendit plus guère parler d’intrusion après cela. Master jubila de son statut, passant une main lourde sur son masque. En fond de pièce sa petit Alice le jugeait du regard, les choses ne lui étaient pas apparues. Son chef en avait pris soin et seul le banni avait pu voir le secret. Elle savait que si la question du pourquoi se posait, elle n’en aurait jamais une réponse claire. Elle soupira donc simplement, face à l’habituelle calme de son souverain.

UNE MISSION DANS MES CORDES.

Le lourd son des pas retentissaient dans la ruelle forte étroite. Longeant depuis plus d’une heure les quartiers les moins fréquentables de cette ville, notre jeune homme arborant fièrement son uniforme ne laissait rien paraître dans son regard. Il n’aimait guère rester dans ces endroits qui ne lui rappelaient que trop de souvenir. Mais une mission est une mission et notre cher Simon ne pouvait manquer à sa tâche. Il en avait surpris beaucoup en optant pour celle-ci et non une autre. Mais la chose lui tenait à cœur. Lui qui se montre toujours si distant, si hautain. Personne ne releva pourtant son engouement inhabituel.

L’heure tapante, l’horloge sonna de ces gogues. Déjà la nuit avait pris parti sur l’endroit. Notre jeune ami ce sentait pourtant tout à son aise à l’étonnement de la personne qui le tenait en filature depuis déjà un moment. Les deux hommes ne c’étaient jamais entendus. Mais Zacharis avait reconnus l’étincelle qui avait fait vibrer le regard de son collègue lors du choix de cette mission dont le but lui était encore inconnu. Fort de sa curiosité naturelle il avait donc pris en chasse l’ami qui ne le considérait point. Simon s’arrêta finalement de façon assez brutale et jeta son regard sur les murs avoisinant, ne comprenant la manœuvre l’humain s’avança d’un pas et fini par terre sans en comprendre les causes.

- Putain qu’est ça vient foutre ici ça ?

Un homme fort imposant toisé le membre biaisé qui ne savait plus que dire. Il clignota des yeux un moment envahis par la peur. Son statut ne valait guère grand-chose devant les Vimentels que représentait visiblement cet homme fort peu content d’une visite surprise. Se tenant la joue sans savoir quoi faire de plus il fit un éclair bleu jaillir par sa droite. Simon la rage aux corps se jeta véritablement sur l’assaillant, s’en suit une suite de gestes que l’humain n’eut le temps de comprendre. Finalement Zach se releva toujours un peu étourdie et fixa le Menthanel qui le jugeait du regard, attendant la critique.

- Tout va bien ? Il n’a pas cogné trop fort ?

La remarque surpris un peu plus notre ami. Simon soupira et vint poser sa main sur les cheveux de ce dernier. Son dédain habituelle semblait envoler et laissa un peu plus dubitatif son interlocuteur.

- Evite les actes héroïque et ai plus confiance en toi !

Il toucha le badge présentant de sa candidature aux conseils.

- Soit fier de ça et défends-le !
- … Tu as raison ! Je suis AUSSI un membre du conseil !

Plutôt dans la soirée :

- Simon attends-moi !

Alice courant la queue battante en essayant de rattraper son ami qui s’en allait déjà pour effectuer la demande qui lui avait été côtier.

- Alice tu me veux quoi là je boss !
- Simon pourquoi tu as accepté CETTE mission ? Je veux dire… Tu n’es pas vraiment… Enfin tu vois !
- Tu m’estimes incapable de l’accomplir ?
- … Non, tu as raison, mais fait ça bien hein !

Elle se mit sur la pointe des pieds pour lui assené une petite claque sur la tête à laquelle il ne daigna que soupirer. Quelle petite chose autoritaire ! Comme si il ne pouvait pas rendre un peu de confiance en soi à Zachari ! Tel était sa mission.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
I'm so grey
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 17/03/2017
Autres comptes : Angel Argawagen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Alfredo O'dril - Kobayashi
Dim 28 Mai - 17:21
TOUT VIENT A POINT A QUI SAIT ATTENDRE.

La nuit venait de laisser tomber le voile de sa clarté lunaire. Les rues étaient d’un calme, résonant pourtant des bruits de la journée. Notre héros de l’instant s’avançait le pas lourd, traînant sa flemme depuis le bout de la rue. Le rendez-vous qu’on lui avait fixé l’embêtait bien. La précipitation de la jeunesse et la curiosité naturel de son interlocuteur avait mené les choses bien en avance sur ses propres plans. Toutefois il avait accepté de le rencontré ce soir, supposant surement que ce dernier laissera son entrain derrière lui après les quelques mots qu’il comptait lui dire. Il arriva finalement en premier au coin de la rue. Le ciel dégageant les lieux, il verrait son mystérieux locuteur venir sans trop de problème. Il ne savait que peu de chose dessus, quelques chiffres, sa race, et le reste se comptait en mot dans les lettres qu’ils avaient pu s’échanger.

Jouant nerveusement de ces doigts, il appuya son vieux dos sur la brique du mur qui formait le coin. Oui, certainement que son ami du soir, ne le prenait pas au sérieux. Mais quand il aurait expliqué ses motivations, tout serait plus clair. Il est facile de se proclamer chasseur de tête ou tueur à gage, notre héros ne se faisait donc pas grande illusion pour l’instant. Il serait surtout question de ciblé l’individu et donné la raison de l’acte. Alfredo O’dril allait enfin payer ! Jamais il n’avait pu voir son visage, mais il le savait Cumael. Comment un pauvre gosse avait-il pu emporter la partie la plus importante de sa vie ? La prunelle de ces yeux. A l’image d’une jeune enfant tout sourire, l’homme sentie son cœur ce serré. Oui, sa motivation était des plus simple. La vengeance !

Il vit soudain un individu s’approcher et y devina le tueur. Oui, il correspondait à la description de ces lettres. Grand, musclé, cheveux longs, clairement Armadiel et balafré. Rien ne laissait place au doute, il s’avança donc pour le rejoindre te lui tendis une main sans sympathie. Il allait être fixé en une seconde. Le regard froid et calme de l’Armadiel rencontra le sien et il sut dès l’instant que cet homme ne flancherait pas. Un sourire brisa la barrière de ces lèvres. Il allait afin, pourvoir assouvir cette soif féroce de sang qui lui rongeait les os depuis que la dépouille de sa fille lui avait été rendu, ou tout du moins les quelques cendres qu’il en restait. Il avait toujours dur à croire qu’une gosse ai réduit sa puissante Vimentel de fille à l’état de poussière, il savait pourtant qu’elle ne se serait jamais rendus sans se battre ! Rompant sa rêverie, son interlocuteur pris parole.

- J’imagine que vous avez la sommes demander et le dossier sur ma cible ?
- Je n’ai pas grand-chose sur lui, le conseil bloque toute les informations. Ce pourrit à réussie à les corrompre, c’est bien ce qui me dégoute le plus.
- Calmez-vous vieillard, les choses seront bientôt arrangés, hm ?

Un sourire gras et peu sympathique couvrit le visage de notre héros. Oui, il ne serait bientôt plus question de ce foutus Cumael. Il allait payer ! Il sorti donc l’argent demandé de sa poche pour la mettre dans la main de la personne qui lui faisait face.

- Je veux le voir souffrir, je veux qu’il paie à jamais le mal qu’il a fait à ma petite Abigaël.

Le meurtrier sourie à son tour comme toute réponse, visiblement satisfait d’avoir pu précipiter cet entretien. Notre vieux passa donc la sommes dans la main de ce dernier quand une chose l’interpella. Il eut à peine le temps de levé les yeux sur le sourire toujours plus grand de cet homme, quand sa vision se voilà pour laisser place à sa fille. Presque serein, il s’effaça ainsi de la surface de ce monde. Alfredo remis tranquillement son gant, laissant la liasse de billet couvrir les quelques cendres du père qui avait voulus vengeance. Soupirant, presque lassé, il rompit une dernière fois le silence, plus pour lui-même qu’autrement.

- Foutus parent, ils ne comprendront donc jamais.

Main en poche, il rejoignit les rues sombres de la ville, laissant à présent le soir à la lune et rentrant tranquillement ce faire sommeil. Il était tranquille, pour quelques jours au moins, à présent.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
I'm so grey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques petites questions avant inscription...
» Petite promenade
» Quelques petites inventions!
» [Recherche] Quelques petites trouvailles de votre part :)
» Quelques petites piqures de rappel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Partie Flood :: Galerie-
Sauter vers: