Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

La rencontre improbable

 :: Alentours :: Au fond de la grotte Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2017
Age : 16
Autres comptes : Sébastian Thanatos
Sam 4 Fév - 19:16
J'étais seul, dans cette grand forêt. Je me sentais dans mon élément. Je pouvais sentir un petit vent délicat caresser mes poils de visage. Le soleil brillait délicatement mais me réchauffait un minimum. J'avais sur moi un pantalon en soi, sale. J'avais le torse nu. J'étais pied nu. Sentir cette terre en contacte de mon corps était agréable. Mes cornes n'avaient jamais été aussi belle, elles se fondaient dans le décor. Elles étaient longues, elles avaient une magnifique couleur, presque de la même forme et matière que l'acajou. Les feuilles des arbres dansaient, leurs ombres étaient en harmonie. C'était plaisant à regarder. Je ne pouvais m'empêcher d'avoir les larmes aux yeux en voyant cette nature splendide, pleine de couleurs, l'odeur de bois me rendant euphorique. Chacun de mes pas faisaient craquer quelques branches d'arbre morte qui se trouvaient en dessous de mon pied. Personne à l'horizon, en même temps, ce n'est pas commun de voir des gens dans une forêt, au milieu de verdure. Aucun être ne viendrait s'aventurer dans ce genre d'endroit sans objectif raisonnable. Je cherchais un endroit pour me poser. Méditer, ressentir toute cette verdure autour de mon corps.

 Je l'ai vu. Du coin de l’œil. On pouvait apercevoir des rayons de soleil l'éclairer tel une éclipse qui plongeait une zone de la terre dans les ténèbres. La chaleur dominait les lieux, bien que l'humidité de la forêt soit présente.  J'ai eu un grand sourire de satisfaction en voyant cette beauté forgé par Gaïa elle-même. 

Vous vous demandez sûrement pourquoi je m'aventure dans ce lieu et comment en suis-je arriver là ? C'est simple. Comme vous le savez sûrement, j'ai une addiction à tuer des gens. Après avoir tué une de mes victimes, je médite et me repose dans un endroit calme et doux. Je suis un Galaïel, donc évidemment que j'aime la nature. J'étais sale, j'avais de sale tâche sur mon corps et mon pantalon en soi était noir et brun. Je sentais fort, dans ses moments de méditation, je n'en avais plus rien à faire de mon odeur. Toute mes pensées étaient libres et flou à ma vue.

 C'était une grotte. Elle était bordée de racines, douce, agréable à la vue. J'ai voulu m'y aventurer, donc je suis rentré dedans. Il n'était pas éclairer. Il faisait sombre. Je pouvais à peine percevoir la lumière de l'extérieur. Quelle satisfaction. L'humidité dominait ce lieu sombre et lugubre. Des petites gouttes tombaient sur le sol, éclaboussant légèrement les alentours. Je me suis calmement installer dans ce lieu de bonheur. Installer en position du tailleur, j'ai cru entendre un bruit au loin. J'ouvris un de mes yeux pour regarder. Rien. Un autre son retentit.

- Puis-je savoir à qui ai-je à faire ?

 Je vus un écureuil au loin. Cette animal tout innocent qui se baladait à proximité de l'entré de la grotte. J'eus un soupir de soulagement. Mais j'entendis un autre bruit, plus puissant que le précédent.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Walker
Galaïel
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 15/08/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Conrad COOPER, Nikolas WOOD, April HAWKINS, Jakob B. COLLINS.
Galaïel
Jeu 23 Fév - 18:37
Ce que j’aime dans mon métier ce n’est pas qu’on vend que des fleurs, mais on fait découvrir des fleurs, des plantes en tout genre. Il y a bien une « fleur » que jamais je ne pourrai vendre au magasin, car techniquement ce n’est pas une vraie fleur et elle ne pourrait sans doute pas vivre dans une autre région que la grotte où je vais.

La fleur de Gypse.

Effectivement ce ne sont pas vraiment des fleurs, on nomme juste le « gypse » la fleur de gypse, car la cristallisation du sulfate de calcium donne souvent une forme de fleur, c’est quelque chose de magnifique, qu’on ne peut prendre qu’en photo, casser un tel phénomène pour l’emmener chez nous et en faire de la décoration ne serait que trop dommage. Il en existe nous en sommes d’accord, ça se vend cher à notre époque, mais il serait idiot de continuer, ça rend les grottes si magnifiques, puis quand nous passons nos lampes sur ces dernières elles brillent de mille feux et c’est un spectacle vraiment beau que nous ne pouvons pas détruire.

La forêt était un endroit que je connaissais par cœur, un endroit où je n’avais jamais peur, le moindre bruit était dû au vent, aux animaux, mais jamais à des personnes comme moi. Humain, Galaêil, Armadiel. Ils ne venaient pas souvent dans cette partie de la forêt d’où le fait que c’était un endroit paisible. Cependant une voix vint à mes oreilles. Je me suis arrêté dans ma marche et j’ai regardé autour de moi d’où ça provenait ? Si je suis le petit écho ça venait sans doute de la grotte, alors je me suis approché sans vraiment faire attention. Je suis parano, je fais gaffe tout le temps, mais dans la forêt je me sens dans mon élément, même si je devais toujours faire attention. En m’approchant j’ai commencé à voir une personne plus je m’approchais plus je sentais une odeur nauséabonde.

C’était un homme.
Un homme avec une tête non humaine.
Plus grand que moi.


Il était là où je voulais aller. Il m’avait entendu ou bien il y avait quelqu’un d’autre ? J’étais bien loin en tout cas quand il avait parlé. Alors je me suis approché encore, gardant une distance convenable, il avait une tenue avec des tâches et une odeur qui m’empêchait de respirer convenablement.

« Bonjour. Excusez-moi, vous ai-je dérangé Monsieur ? »  

J’essayais de regarder derrière lui si je voyais quelque chose de brillant, mais ça devait être bien au fond. Je me suis encore approché, mais gardant tout même une distance convenable. Je n’osais rien faire, rien dire de plus. Je n’étais pas sûr de ce qu’il voulait faire, dire ou bien ce qu’il venait de faire avant que j’arrive, alors je restais sur mes gardes gardant mon carnet contre moi et le fixant du haut de mon 1 m 75 qui paraissait bien ridicule d’un coup.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je parle aux fleurs en #A64E22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2017
Age : 16
Autres comptes : Sébastian Thanatos
Sam 18 Mar - 21:34
Mes oreilles ne m'avaient pas trompées. Il y avait belle et bien une personne à l'entré de cette grotte, avec moi. Je me suis levé dès sa venu. Pourquoi une personne serait dans ses lieux ? Dans une forêt, paisible, silencieuse, et surtout dans cette grotte garnie de mousse sur les parois. On pouvait entendre les bruits des gouttes d'eau tombées dans une petite flaque creusée dans le sol. C'était agréable, mais c'était dur de se concentrer sur cette nature avec un étranger devant soi. Je gardais mon calme précieusement, ne pas montrez un signe de faiblesse devant un inconnu. Il n'avait pas l'air d'être un Galaïel, alors pourquoi est-il ici ? Sans réfléchir, je me suis doucement approché de lui. Sans hésitation et sans gêne, je lui dis:

- Quels sont tes intentions dans ce milieu, mortel ?

 Maintenant que je l'avais abordé avec confiance, il ne me montrerai peut-être pas ses "crocs". En tout cas, c'est ce que j’espérai. Je n'avais pas envie d'avoir recours à la violence dans ce milieu sacré à ma vue. Il était assez élégant pour un homme qui s'aventure dans ce genre de lieu. Il y avait un petit vent que venait de dehors, cela relaxait la situation. L'écureuil était parti depuis longtemps. Mon odeur fétide m'entourait tel une aura puissante. Maintenant que je ne méditais plus, je pouvais sentir mon odeur. C'était assez dégouttant et j'avais honte.

 Je reculas pour prendre ma bible. En me redressant, je vus au fond de la grotte, un objet brillant ? Un vaisseau lumineux transperça la grotte pour atteindre ça cible et là faire briller de mille feux. J'étais aveuglé par cette puissante lumière. Cela ressemblait à une douce petite fleure. C'était terriblement beau. Je me suis tourné vers lui sans rien dire et j'ai attendu sa réponse.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Ethan Walker
Galaïel
avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 15/08/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Conrad COOPER, Nikolas WOOD, April HAWKINS, Jakob B. COLLINS.
Galaïel
Sam 10 Juin - 11:10
Ethan s’était attendu à des choses dans sa vie, mais c’était bien la première fois qu’on le traitait de mortel, c’était une chose qu’il n’avait pas l’habitude, il ne pensait réellement pas que quelqu’un allait dire une telle chose un jour d’ailleurs, mais qu’est-ce qu’il faisait ici ? C’était tout simple, Ethan était venu en ces lieux pour voir quelque chose de magnifique, un phénomène incroyable qui se produit que dans les grottes, une fleur des plus rare. Notre jeune fleuriste se sentait étrangement bien dans un tel lieu avec seulement un inconnu en face de lui et qui ne semblait pas s’attendre à une visite comme la sienne, cependant il ne savait pas quoi lui dire, ni quoi faire pour le coup. Est-ce qu’il pouvait réellement dire ce qu’il faisait ici sans qu’il s’éternise sur des choses inutiles ? Il s’approcha néanmoins de la grotte en contournant l’homme présent. Il s’approcha de ce qui semblait être la fleur de Gypse. Du bout du doigt il toucha cette chose si magnifique. Il ne comprenait pas comment on pouvait en arriver là. Comment un tel phénomène pouvait rester si inconnu. Ce n’est certes pas une fleur « réelle » ni une fleur qu’on peut rapport chez nous, mais Ethan était impressionné, que malgré ce changement de climat, de situation, que de telles choses aient pu survivre. Il se retourna vers ce qui semblait être l’invité d’honneur pour ce spectacle plus que magique. Ignorant l’odeur que pouvait dégager cet homme, il s’approcha de nouveau.

« Je suis venu voir les fleurs de Gypse se trouvant au fond de cette grotte. Suis-je sur ce qu’on peut nommer votre territoire ? »

La simple notion de territoire annonçait déjà la couleur pour Ethan, si c’était le cas, il avait comme transgressé les lois qu’il ne connaissait pas réellement d’un côté. Il faisait partie d’un monde où les lois animales n’avaient pas eu sa place, il avait été exclu de tout ce système et maintenant qu’il avait un apprenti chez lui, dans sa boutique, il comprenait légèrement mieux les choses. Il faisait partie d’un monde où les lois humaines avaient pris le dessus et non l’inverse. On devinait facilement que l’homme géant en face était un galaïel, mais il n’en était pas ainsi concernant Ethan. Il s’inclina légèrement ne comprenant pas réellement ce qu’il pourrait faire de plus. Se présenter semblait être la meilleure chose à faire pour ce dernier. Installer un climat qui pourrait lui permettre de travailler tranquillement sans qu’on ne vienne l’embêter.

« Je me nomme Ethan WALKER. Je suis navré si je vous ai dérangé. Mais comme je le dis je suis venu pour voir ces fleurs qui ne se trouvent qu’ici. »

Il se redressa et comme pour prouver ses dires il sortit une carte de son petit sac pour finalement la tendre à l’homme en face de lui, montrant ainsi la grosse zone entourée en rouge qui désignait parfaitement cet endroit comme étant le seul lieu avec cette fleur si rare. Un endroit que peu de personnes pourraient connaître, mais un lieu quand même.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je parle aux fleurs en #A64E22
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 13
Date d'inscription : 28/01/2017
Age : 16
Autres comptes : Sébastian Thanatos
Dim 11 Juin - 2:08
Tout, tout dans ce monde était magnifique. Jusqu'à l'arriver des hommes. Comment la terre a pu créer de tels choses dans cette vie ? Les feuilles des arbres sont d'une couleur extrêmement agréable a regardé, les voir danser avec ce pigment vert éclatant est un des dons des cieux. Mais alors, voir cette fleur, c'est une perle de la nature. Mon esprit est vide, mon regard est jeté dans l'obscurité du fond de cette grotte humide. Mais une tâche vient gâcher ma vue. Cet homme, dont je nommerai même d'"intrus". Il me dégoûte, à se trémousser pour admirer cette beauté d'une réflexion abasourdissante. Cet endroit est l'un de mes lieux favoris, j'y vais souvent méditer. Je n'avais jamais rencontrer de personne ici auparavant. Par contre, c'est la première fois que je viens dans cette grotte. J'ai toujours eu l'habitude d'aller au pied d'un arbre ou au bord d'un ruisseau. Je pense m'être approprié ce lieu. Je partage cet endroit avec les animaux, pas avec les humains.



[JE LE FINIRAI PLUS TARD]

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [SUJET TERMINE] 4 but 2 - La soirée de l'improbable |Chase/Apollo/May/Ange|
» Le jour improbable
» Un couple improbable (priorité Pandora)
» Un improbable podcast pour d'improbables auditeurs !
» La phrase improbable v1.1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Alentours :: Au fond de la grotte-
Sauter vers: