Mr X était un scientifique de bien triste renommé.Voulant redorer son blason, il entreprit un nouveau projet. Rendre aux hommes la vie plus simple.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

On a perdu un patient.

 :: Capitale :: Hôpital Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2016
Autres comptes : Angel Argawaen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Kobayashi
Doctor
Jeu 22 Déc - 16:27
Premier acte
Patient évadé
Conrad Cooper
&
Alfredo O'dril
L’alerte avait sonné pour tous les médecins de l’hôpital. Un patient c’était échapper, il avait de nombreuses blessures suite à une bagarre dans la rue et c’était évader après que la milice soit passé le voir. Ca faisait plus d’une heure que tout le monde tournait dans les couloirs, ce qui, quand on y pense n’est pas très malin car je doute que ce patient ce cache dans un couloir remplis de médecin à sa recherche. J’ai donc décidé d’aller chercher dans les bas étages, près de la morgue et des salles de réserves. Je tournais depuis plus d’une heure et je commençais à en avoir un peu marre.

Je préférais de loin être dans mon bureau à m’occuper de mes patients plutôt que de courir après un patient à problème, mais bon ce n’est pas comme si j’avais vraiment le choix. Et je dois bien l’avouer, j’étais un peu curieux de savoir pourquoi la milice le cherchait. J’ai donc continué de parcourir les couloirs tranquillement quand je l’ai vu. Devant moi, à une dizaine de mère se trouvait un type bourré de bandage visiblement un peu perdu. J’ai ajusté mon gant et je suis venu à sa rencontre en lui tapotant l’épaule de mon autre main. J’affichais un visage entre le sévère et la satisfaction de l’avoir enfin trouvé.

- Et bien ça fait plus d’une heure que tout le monde te cherche mon gars, j’peux savoir ce que tu fais hors de ta chambre ?

Ma voix était calme et posé comme toujours et je l’ai dévisagé de haute en bas. Il ne portait pas les habits habituels qu’on donne aux patients. C’était étrange, de plus bien qu’il soit bander d’un peu partout il ne semblait pas spécialement souffrir de blessure suit à une bagarre. J’ai levé un sourcil. Allons bon, ce ne serait pas le patient perdu ? Mais qui était-il alors ? Et surtout que foutait-il dans les couloirs de cette hôpital, enfin dans les couloirs interdit aux publics surtout. J’ai soupiré en passant une main dans mes cheveux. Bon j’étais de plus en plus sûr que ce n’était pas mon patient, enfin le patient.

On n’était pas très loin de la morgue, cet homme pourrait donc être un mafieux ou un autre homme du genre. Je n’aimais pas trop ça, ce genre de personne ne me mettait vraiment pas à l’aise. J’ai reculé d’un pas, continuant de le dévisager. Cheveux noir et peau blanche, il y avait comme une tension dans l’air. Nightëel, c’était certain. Bien raison de plus de me méfier de lui, je n’aime pas cette race. Je ne m’en cache pas, je n’aime ni les Nightëel, ni les Mentanel, traiter moi de raciste si vous voulez, mais c’est comme ça. J’ai tiqué de la langue.

- Bien il semblerait que je me sois trompé tu n’es visiblement pas le patient qu’on a paumé dans l’hôpital. Alors tu as deux minutes pour me dire ce que tu fous ici et n’essaye pas de me mentir.

J’avais dit ça tout aussi calmement qu’avant, sans agressivité, sans même une once de menace. Ce n’était qu’une simple phrase, je me devais de le prévenir après tout. La politique de la maison voulait qu’on dénonce tout intrus suspect. Mais cette personne m’intriguait et plutôt que de simplement le dénoncé, je voulais comprendre ces gestes. Après tout Lawrence n’arrêtait pas de me dire que je devais être plus conciliant avec les gens. Bien, j’allais fais ça. Mais au moindre geste suspect je le trainerais devant la milice qui avait envahis nos couloirs au niveau supérieur. Tout simplement. J’ai à nouveau ajusté mon gant, légèrement nerveux.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Lun 26 Déc - 21:36


I watch the stars and setting suns
As the years are passing by



Pourquoi j’étais là moi déjà ?
Ah oui encore une fois un fantôme avait besoin de moi, mais cette fois-ci c’était pour une demande chelou, trouver son corps à la morgue pour que je récupère un truc dans son corps avant que l’autopsie ait lieu. Super pourquoi j’ai accepté déjà ? Ah oui je trouvais ça amusant ! Bah oui c’est bien amusant de voir des morts, c’est l’éclate totale il faut bien l’admettre mes amis ! Tout ça pour dire que je m’étais perdu, mais genre totalement perdu je ne savais pas où j’allais et bien entendu ce foutu fantôme ne savait même pas où il était ! Bah oui ça serait trop facile sinon. Pourquoi suis-je gentil avec eux déjà ? Ah oui sinon ils viennent jusqu’à chez moi.

J’ai regardé autour de moi et je dois avouer qu’il n’y avait pas un rat. J’ai entendu une alerte d’un patient en fuite, eh beh quel homme celui-là. J’ai regardé une nouvelle fois atour de moi, je pense bien, mais genre vraiment que je ne devrais pas être là sinon il y aurait plus de monde, mais c’était amusant ça. C’était vraiment amusant. J’ai regardé le service où j’étais c’était près de la morgue finalement je n’étais pas si perdu que ça, mon sens de l’orientation n’était pas si pourri que ça haha. Même si de base j’étais réellement perdu. J’allais avancer vers la porte quand j’ai senti quelqu’un me tapoter l’épaule. Oulà qu’est-ce qui se passe déjà repéré ? Beh dit donc ils vont vachement vite dans cet hôpital.

Une heure.

Hors de ma chambre ? Ah ouais quand même il me prend pour un gars d’ici ? Le gars qui s’est barré ? Pff tellement faux ! Pourquoi je serai resté ici si j’étais en fuite ? Faut être con pour rester dans un tel endroit si on essaye de prendre la poudre d’escampette. Bah voilà qu’il passait presque aux menaces le bourgre. J’ai souris et je me suis rapproché doucement.

« Ouais… Mon chou j’suis pas le patient que vous avez perdu. »

Je me suis encore approché, mais j’ai vu le fantôme qui me faisait de grands gestes comme si sa « vie » en dépendait, bah voilà j’allais déjà passer pour un fou. Mais au vu du regard de ce gars, il avait déjà deviné quelle race j’étais. Ils ont tous le même regard de toute façon rien ne change en ce monde, toujours le même regard envers nous. Des monstres de la peur.
J’ai reculé et j’ai pointé la porte.

« Bon t’sais d’jà c’que j’suis donc on ne va pas aller par quatre chemins. Y’a un fantôme derrière toi, il m’a demandé de récupéré un truc dans son corps avant l’autopsie. J’sais pas quoi, mais il y tient et là il fait de grands gestes pour me dire de fermer ma gueule, car tu es…médecin ? Beh dis donc. »

Je me suis étiré. Je me suis rapproché de la porte de la morgue qu’il soit là ou non, j’allais ouvrir ce putain de corps et récupéré ce qu’il y a dedans. J’ai ouvert la porte et j’ai fait signe au gars de me suivre si ça l’enchantait. Car pas sûr qu’il va me laisser entrer donc autant l’inviter. J’ai regardé, il y avait trois corps dessus. Le paradis sur terre que je devrais penser n’est-ce pas ? Bah non. Je me suis approché des corps et je suis revenu en arrière et j’ai refait signe au gars.

« Venez m’sieur et j’vous expliquerai tout le délire en détail avant venez vite, j’ai besoin de vous ! »

Ouais je demande de l’aide à un médecin, ouais le fantôme je sais je crains, mais tu ne m’as pas dit ce qu’il y avait dans ton corps ? Bah moi je demande de l’aide voilà tout, en espérant que ça ne soit pas totalement illégal,  car bon j’ai vu la milice dehors et il semble apte à me jeter dans la gueule des lions juste pour le fun.




▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2016
Autres comptes : Angel Argawaen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Kobayashi
Doctor
Lun 26 Déc - 23:08
Premier acte
Patient évadé
Conrad Cooper
&
Alfredo O'dril
C’était quoi ce mec ? Sérieusement dans cas je m’étais encore fourré en tombant sur un débile pareil. Tout ça me blasait, son histoire de cadavre, d’objet à récupérer, sa nonchalance, non sérieusement y avait la milice deux étages au-dessus et on dirait qu’il s’en bat la vésicule biliaire ! Bon j’admets avoir eu un léger frisson quand il avait parlé de fantôme. Je n’aimais pas vraiment l’idée que les morts puissent communiquer avec les choses comme lui. Bien pour ça que je n’aimai pas les choses comme lui d’ailleurs. J’ai soupiré lourdement, qu’étais-je supposer faire au juste ? Bon, moralement j’aurais dû simplement le laissé en plan, remonté et avertir la milice qu’un taré de mons-Nightëel essayait de tripotter un mort sous le regard bienveillant de son âme.

Mais c’était bien ça le problème, si je montais maintenant cette âme me le ferait sans doute payer ! Hors s’il a bien un truc que je ne peux pas exterminer de la surface du monde, c’est une âme en colère. Je n’aimais pas ça, du tout… Mais alors pas du tout ! Et j’aimais encore moins ça quand il me demandait mon aide. Non mais je pouvais perdre mon boulot en l’aidant ! Lawrence ne me le pardonnerait pas et il arrêterais de faire ma lessive ! ( oui c’est ça qui l’inquiète ). Pris entre mon frisson pour cette saleté et mon code moral je n’avais toujours pas bougé.

D’un côté je pouvais toujours l’aider puis l’exterminer de la planète pour qu’il n’en dise jamais rien à personne ? C’était une option à envisager et cette dernière me convaincus pour finalement entré dans la morgue. Je n’aimais pas cette endroit, je n’aimais pas ce titre et je n’aimais pas cette situation. Mais bon aller Al’ tu l’aide, ce fantôme dégage puis tu le réduits en cendre, c’était pas plus compliqué que ça. Je chipotais de nouveau à mon gant. C’était pas plus compliqué que ça aller un peu de courage bonhomme ! J’ai finalement gardé mon visage toujours aussi neutre et j’ai levé un sourcil face au cadavre devant moi.

- J’suis supposé t’aider en quoi au juste ?


J’ai hésité à retirer mon gant dès maintenant. Après tut ce mec était un Nightëel je devais me méfier de lui ! Il pouvait voir les peurs comme les morts et ça ne m’inspirais pas des tout confiances qu’il puisse lire d’une quelconque manière en moi ! J’ai essayé de penser à un mur, c’est ce que j’avais appris comme étant la meilleure méthode contre les mentanëls et les Nightëel grâce à Sylver. Un mur donc, je ne devais pas penser directement aux choses ou à mes peurs mes plutôt les voir de façon abstraites. C’était plus facile à dire qu’à faire. Je déteste vraiment les fantômes, ils me fouttent la trouille. En plus je ne voyais pas en quoi j’allais lui être utile sérieux ! Ha mais oui ! Je n’avais qu’à bleffer ! Avec un peu de chance je n’aurais même pas à l’aider comme ça !

- Non parce qu’on ton .. ton machin t’a dit que j’étais médecin mais je suis spécialisé dans une branche alors tout ce qui concerne cadavre opération et tout le bordel, je n’y connais rien. En plus la milice sait que je suis là et ils ne tarderont surement pas à venir voir ce que je fous.

Pff le mytho, j’évitais ces gens comme la peste ! J’avais déjà eu de gros problème avec eux, jusqu’à me retrouver en face du conseil. D’ailleurs ces gens font assez flipper, même si je sais qu’ils n’ont pas vraiment d’arme contre moi, ils ont un genre de prestance pas très rassurante. Le pire de tous étant cet homme masqué qui dégageait une aura. Je ne saurais vous la décrire, c’est juste, super flippant. On se sent petit face à Lui. Impuissant même. Donc la milice, plus elles étaient loin de moi mieux je m’en portais ! J’étais tellement perdu dans mes pensées que je ne pensais plus à ce foutu mur qui devais faire barrière !


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Ma dream is #cc3366
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Mar 3 Jan - 23:41


I watch the stars and setting suns
As the years are passing by



Ce gars. J’avais l’impression qu’il me jugeait, mais genre puissance mille. C’était sans doute le cas, après tout c’est toujours comme ça, le jugement à l’état pur. Ce n’était pas important dans un sens, j’étais assez grand pour savoir que le jugement ne devait pas m’atteindre, mais qu’est-ce que c’était lassant, alors qu’il ne me connaissait pas, quelle honte ! Le fantôme me regardait comme s’il savait ce que le gars pensait, car il me disait de faire attention. Ah bah voilà que je devais me méfier de la milice et de ce couillons de médecin. Super cool, quelle fête, j’ai regardé méchamment le fantôme et j’ai écouté le gars. En quoi il devait m’aider ? Au final en rien.


Le fantôme se rapprocha de son corps et je l’ai suivi, j’ai regardé le corps pendant un moment en baillant, puis j’ai écouté le médecin. Oh en plus la milice sait qu’il est là ? Je devrais vraiment faire attention, j’ai haussé les épaules, personnellement je m’en branle qu’il ne sache pas opéré ou non, j’allais géré tout seul. J’ai pris un scalpel et j’ai regardé le fantôme pour lui demander où je devais couper. J’ai déposé le scalpel et j’ai enlevé ma veste.

« T’fais rien, reste juste là. Au moins ils penseront que tu cherches la personne. Chercher pas à m’éliminer chéri, t’sais pas c’que j’peux faire réellement. L’fantôme est un Mentanël donc si tu pouvais m’éviter d’avoir un mal de crâne, car il va me dire toutes tes pensées ça serait sympathique. »

J’ai remonté mes manches et j’entendais déjà le mentanël m’engueuler pour les blessures et j’étais déjà blasé, j’ai pris le scalpel et j’ai commencé à l’ouvrir doucement. J’ai regardé si je voyais quelque chose, mais pour le moment rien, le fantôme me tournait autour tout en regardant, mais je me suis arrêté en mi-chemin. J’ai regardé le docteur et j’ai soupiré.

« Si c’est illégal mon vieux j’y laisse dans son bide si ça ne l’est pas et que c’est important je l’emporte avec moi. Milice ou non, médecin ou non. Enfin sauf si c’est un mot, j’m’en fous, j’le dis clairement, mais si c’est un truc de famille je l’emporte avec moi. »

Pourquoi je lui dis ça ? Bah clairement pour lui dire que si c’est un objet qui appartient à sa famille j’allais pas le laisser dans ce corps, car si ça se trouve les trucs vont se perdre, je ne fais pas confiance au système et surtout pas à la morgue, ils sont vieux les médecins légistes maintenant.
J’ai recommencé là où je m’étais arrêté et j’ai écarté sa chaire pour voir. Hum, j’avais enfilé des gants justes avant heureusement. J’ai plongé ma main dans son corps, eurk j’ai senti un truc dur et je l’ai retiré, une petite boite, mais comment il avait fait ça ? Bon dieu. Je lui ai tendu la boite comme si j’en étais tout fier, mais sans vraiment l’être.

« Mais putain, comment il a avalé une boite comme ça ? Tu as vu ? Tu crois que c’est ça qui a pu le tuer ? Si c’est le cas j’la laisse là moi c’te boite ! »

J’ai regardé le fantôme, il me disait que oui ça l’avait bien tué, mais qu’il fallait que je prenne ce qu’il y avait dedans. Je l’ai ouvert et il y avait un sachet de cocaïne, bah bravo quelque chose d’illégal. Tout ça pour ça. J’ai soupiré lourdement et j’ai remis la boite non délicatement dans le ventre du gars et j’ai refermé la blessure tranquillement. Il n’y avait aucune caméra ici, comment le sais-je ? Elles ne marchaient plus depuis un bail d’après mes sources donc le docteur n’avait pas à avoir peur d’avoir des problèmes. J’ai pris les gants et je les ai mis dans un sac et je l’ai fermé. J’ai baissé les manches de ma chemise et j’ai remis ma veste et j’ai foutu le sac dans la poche de mon manteau. J’ai dit au fantôme de dégagé.

« Casse-toi, j’vais pas t’aider, t’voulus jouer avec d’la drogue, bah la cause du décès ça sera ça ! Tss. Tout ça pour ça, même pas drôle. D’solé m’sieur j’vous ai pris votre d’temps pour rien. »

Je contourné la table d’autopsie et je suis venu près de ce médecin.

« Cherchons ce patient évadé. Alors bandages ? Il a quelle tronche qu’on sache qui trouvé, car hein tout le monde à des bandages. »

Oui, je suis du genre posé moi, je me fiche bien de ce que pense les autres. Puis bon s’il veut me tuer, que grand bien lui fasse, je me fiche bien, mais bordel il aura tout un gang à sa poursuite qui peut lui pourrir sa vie ça serait fort dommage. J’ai baillé et je suis allé vers la porte.

« Les morts..Aucun respect pour les vivants. »

Sur cette belle parole j’ai ouvert la porte et je suis sorti en faisant de grands gestes quand j’ai vu un membre de la milice, il m’a regardé, je l’ai regardé, il a pris peur. Oups, alors aurais-je utilisé mon pouvoir ? Bien sûr. ♥
Je me suis approché de lui et je lui ai murmuré avoir vu le patient au quatrième étage dans le troisième couloir et qu’il ne fallait pas qu’il se rappelle de moi sinon il allait avoir des soucis avec ses supérieurs… Bah ouais fallait pas se taper la femme de son patron et avoir peur que celui-ci les surprenne et les tue, quel idiot ce gars. Il est parti aussi vite qu’il était venu et je me suis adossé au mur en attendant le médecin. Enfin s’il daignait sortir de là maintenant.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Date d'inscription : 21/12/2016
Autres comptes : Angel Argawaen - Sonny Nobody - Lawrence Amandil - Kobayashi
Doctor
Lun 16 Jan - 20:21
Premier acte
Patient évadé
Conrad Cooper
&
Alfredo O'dril

J’étais très surpris. Je n’aimais déjà pas cette situation à la base et ça n’allait décidément pas en s’arrangeant. Je sentais comme une boule se former dans ma poitrine. C’est donc ça que l’on nomme l’angoisse ? J’ai pourtant déjà été exposé à des litiges de cet ordre, alors pourquoi me sentir si, mal à l’aise face à ce garçon ? J’ai froncé les sourcils. Un putain de Mentanël, ces foutus races de merde ! Je ne comprendrais jamais pourquoi ce foutus scientifiques a voulu créer des monstres pareils ! J’ai sentis la boule se nouer dans ma poitrine, ce foutu racé chipotait au cadavre avec un calme qui me ressemblait presque. De la drogue, j’aurais dû y penser. C’est digne de ces choses, pensais-je. J’étais dégouter qu’il me parle, qu’il me mêle à cette histoire ! Je ne veux rien avoir à faire avec des morts, rien du tout !

J’ai essayé de détendre mon visage, cette chose savait à quoi je pensais, mais pas le Nightëel, je devais paraître neutre, changer de plans. Que faire… Je n’avais même pas envie de le toucher, à son contact il pourrait sans doute lire en moi. Lire mes peurs, et Dieu sait qu’en ce moment avec ces morts je ne suis plus du tout calme. Mais mon visage reste impassible. Garder son calme, ne penser à rien, j’allais partir simplement et faire comme si ce moment n’avait jamais existé, l’oublier tout simplement. J’eu un vague frisson et en ouvrant les yeux je vis qu’il avait contourné la table pour se retrouver devant moi. C’était troublant, il ne remarquait donc pas que j’essayais de l’ignorer ! Il bailla comme si de rien n’était, pourquoi il me parlait du patient ? Il allait le cherché avec moi ? Non je refuse de rester en sa présence, ça me dégoute ! J’allais calmement le remballé, mais ça dernier phrase me troubla, ce qui se laissa voir le temps d’une seconde sur mes traits. Chose rare. Pourquoi disait-il ça ?

Les vivants ne respectent pas les morts après tout pourquoi l’inverse serait-il vrai ? Ces gestes me tiraient de mon répits et je vie partir un membre de la milice. Allons bon est-il obliger de foutre la trouille à tout le monde comme ça ? Je suppose que oui c’est dans sa nature après tout. Je devais me calmer, mais la boule en moi ce tordait, j’avais comme un mauvais pressentiment. Je suis finalement sortir, il était adossé au mur. J’étais en colère aussi maintenant. Je n’aime pas cette désinvolture, ce n’est pas digne d’une chose telle que lui ! Il ne devrait se le permettre ! C’était grossier, tout autant que la situation dans la quel il m’avait traîné ! Mes traits se durcir, chose rare une fois de plus et attrapant mon courage et cogné mon point à dix centimètre de son visage.

- Tu es vraiment une chose abjecte le sais-tu ? C’est digne des monstres tels que toi je le suppose ?! Le manque de respect, le trouble, les peurs, la grossièreté ! Tu vas juste m’attiré des problèmes comme toute chose te ressemblant et ça m’énerve compris ?! Alors laisse-moi t’oublier et va crever plus loin. * j’ai reculé d’un pas * Sale Night !

Je sais, je suis raciste et ne m’en suis jamais caché, mais là au-delà de sa race c’est sa personne qui me met hors de moi ! Je refuse de me laisser troubler par une chose telle que lui ! Je suis au-dessus de ça, après tout j’ai été le visage de la mort bien longtemps, alors il ne devrait pas me troublé ! Je suis fâché, et je me rends compte que c’est contre moi qu’est dirigée cette colère. J’ai inspiré un bon coup et reposé cet air neutre qui me serre de barrière. Me calmer, rester neutre, ne lui donne pas la joie de lire dans tes peurs Alfredo ! Je refuse qu’une chose comme lui vois ne serait-ce qu’une fraction de mon passé. Pourrait-il en pâlir ? Cette pensée me fit sourire intérieurement. Aller savoir, si seulement il était capable de sentiments, mais j’en doute même. J’ai à nouveau reculé d’un pas. Je m’étais emporter, ce n’est pas digne de moi.

- Je suis d’un naturel très calme d’habitude tu m’en excuseras, mais je nourris une haine profonde envers tes … Confrères ?

Le mot était-il juste ? Je suppose, bien que je voie mal les autres Cumaël comme étant mes propres confrères… Peut-être parce que je ne leurs ressemble pas ? C’est vrai que je ne suis vraiment pas le visage type de ma race. Tout ça à cause de cette foutus… Non je ne devais pas y penser. J’ai inspiré une fois de plus, j’étais de plus en plus troublé, le mot était-il encore là ? Me jugeait-il ? Le Night a dit qu’il avait lus en moi. Et si il les appelait, si c’est personnes revenaient ? Non Alfredo ne pense pas à ça putain ! J’ai froncé le nez le temps d’un battement de cils. Pourquoi je n’arrive pas à rester calme ?! Je suis sûr que c’est de sa faute ! Il doit utiliser son foutu pouvoir contre moi ! Je suis certain que c’est ça, je ne vois pas d’autre explication ! C’était surement à cause de la morgue, je l’évite en général cet endroit me met mal à l’aise. J’ai grogné.

- Tu ne veux pas arrêter d’utiliser ton foutus pouvoir tu me mets mal à l’aise ! Vous êtes obligé d’être aussi abjecte ou c’est juste ta personne qui me donne envie de gerbé ?

Tiens je devenais vraiment désagréable et agressif. Il est vrai que je ne suis pas habitué à gérer de telles émotions et je me retrouve un peu dépourvu face à ça. Je ne sais pas comme réagir à vrai dire. Je voudrais juste que ça s’arrête. Qu’il parte, qu’il se barre loin de mes yeux et de ma personne. Pourquoi je n’avais pas cherché dans les étages supérieures vous me le direz vient… Je pense comprendre la source de mon trouble, je n’ai jamais fait face à un Nightëel ET un Mentanëel en même temps, de plus qu’un des deux est morts. Oui c’est sans nul doute ça l’origine de la boule dans ma poitrine. Je serre le poing. Foutus sales races !



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬
Ma dream is #cc3366
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 29
Date d'inscription : 09/06/2016
Autres comptes : William O'CAHAN, Ethan WALKER, Nikolas WOOD, April HAWKINS.
Mortem
Dim 29 Jan - 22:55


I watch the stars and setting suns
As the years are passing by

J’ai soupiré quand j’ai vu son poing s’écrasé sur le mur à dix centimètres de moi. Il pensait faire quoi le gars-là ? Ah bah voilà le truc que tout le monde sort. J’ai soupiré un peu plus fort, puis je l’ai écouté jusqu’au bout, sans intervenir, sans rien dire. Alors lui s’il n’était pas raciste bah moi je suis un ange ! J’ai secoué la tête je ne comprenais pas son délire heureusement que j’avais fait fuir la milice il aurait eu des ennuis sinon, mais bon sans doute n’aurai-je pas dû faire une telle chose, c’était sans doute peine perdue, il ne semblait pas content, il pensait qu’il pouvait me faire peur ? Rien ne me fait peur surtout pas lui et sa tête de débile qui essaye de garder une tête de blasé. Je lui ai clairement baillé à la figure et je me suis adossé au mur en croisant les bras et j’ai gratté mes bandages en regardant sur le côté par la suite, qu’est-ce que je pouvais bien dire à tout ce racisme, c’était quelque chose à quoi j’avais pris l’habitude, quelque chose que je ne pourrai jamais changer, alors je ne vois pas pourquoi je chercherai à changer la chose qui ne peut pas être changé. J’ai applaudi à la fin de son petit discours.

« Bravo tu tiens le discours de 99% des personnes en ce monde concernant les Nightëel. Tu ne fais pas donc pas parti du dernier pourcentage qui est censé. »

Oui je devenais moi aussi méchant, mais c’était juste de la provocation en réalité je m’en fichais royalement de tout ce qu’il disait. C’était ce genre de discours qui avaient provoqué la mort de mes parents, je n’allais donc sans doute pas me laisser avoir comme ça. Je me suis rapproché de lui tout doucement puis j’ai haussé les épaules.

« Sache qu’actuellement je ne te fais rien du tout mon gars, j’utilise presque jamais mon pouvoir. Si c’était le cas tu l’aurais senti passer. Donc si tu te sens bizarre ce n’est pas de moi que vient le problème donc avant de juger les gens, car tu es un de ses salopards raciste, merci de te renseigner. »

J’ai tourné la tête de droite à gauche et j’ai commencé à marcher en lui faisant signe de me suivre malgré tout ce qu’il dit, il faut bien retrouver ce patient et peut-être changera-t-il d’avis sur les Nightëel si je faisais une bonne action, certes ça ne risque pas de changer quelque chose, mais si au moins un médecin pouvait être moins raciste ça pourrait le faire, ça serait cool pour les autres nigthëel après tout n’est-ce pas ? J’ai soupiré. Puis j’ai mis mes mains dans mes poches, mais je me suis retourné en fronçant les sourcils.

« En fait il y a quoi au fond de ce couloir ? Car perso moi si j’étais un patient en fuite j’irai là où je sais que personne ne viendra me chercher, car c’est un lieu que personne ne vient jamais sauf p’t’être une fois par jour ? Puis estime toi heureux pour l’gars d’la milice, il ne t’a pas vu, il pourra que m’accuser moi et non toi. Bon allons chercher cet idiot qui fout la merde.»

Bah quoi j’ai déjà fait coucou à l’hôpital plusieurs fois, mais sans vraiment y rester longtemps, les petits bobos de rien du tout quoi. Oui je ne sais pas pourquoi je rajoute tant de chose, mais je voulais vraiment qu’il sache que je n’étais pas là en tant qu’ennemi, mais juste là en tant que gars qui était censé récupérer un objet, mais au final j’ai laissé tomber. Si ce n’était pas une belle preuve que je n’étais pas un gentil gars ça ! Bah je ne sais pas quoi dire.



▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ஜ۩۞۩ஜ▬▬▬­­­▬▬▬▬▬▬▬▬­­­­­­­­­▬▬▬

Je te fais peur en royalblue

Avant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Chaton Perdu ? [ PV : Petit Hérisson ]
» perdu avec sa veste [PUBLIC]
» PERDU DOSTY CANICHE ABRICOT 1 AN (33)
» Seul et perdu...
» Rêve perdu cherche rêveurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Capitale :: Hôpital-
Sauter vers: